Fort Ardraco (Scénario d'Ed Greenwood)

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Nora Salander
Nora Salander

J'éprouvais une sorte de bouillonnement furieux à l'idée de rentrer à nouveau dans ce fort, cette fois en pleine possession de mes moyens à défaut d'être en pleine possession de mon équipement. Il y avait des personnes dans ce fort qui devaient payer réparation pour ce qu'ils m'avaient fait.

Nous étions séparés en trois couples d'aventuriers par affinité : les éclaireurs devant, les lanceurs de sort en soutien derrière et les meilleurs au milieu. J'étais donc naturellement avec Tilouka à quelques mètres devant les traînards, ce qui n'était pas un souci : j'aimais bien le drakéide, enfin j'aimais bien ses deux haches de lancer surtout.

Dans ce genre de situation, l'avantage était aux défenseurs si jamais ils s'attendaient à notre venu et malheureusement nous avions toutes les raisons de penser que c'étaient bien là le cas. Il fallait alors garder une concentration de tous les instants et les deux yeux grands ouverts.

Si le corps de garde d'où je m'étais enfuis avec mes poursuivants bovins était resté vide, il en était de même pour le pont qui suivait la continuité du chemin et que Bran avait commencé à parcourir, tous sens en alerte, sans qu'aucune flèche ne vint se loger dans ses omoplates. Le pont était pourtant un endroit tout à fait dépourvu de cachette où d'endroits où s'abriter mais peut-être que les occupants du fort avaient jugé qu'ils n'avaient pas assez de ligne de tir pour en faire un lieu d'embuscade intéressant, sans compter qu'il nous aurait suffit de reculer dans le corps de garde dont ils auraient eu alors du mal à nous déloger.

Peut-être que la salle que l'on apercevait après le pont serait le lieu des réjouissances ? De là où j'étais il était impossible d'en percevoir des détails, je voyais juste le demi-elfe s'avancer assez pour avoir une idée des lieux plus convenables avant de nous faire signe d'avancer. Je pris mon arbalète, fis un signe de tête à Tilouka et commençai à m'avancer sur le pont en tentant de rester discrète, jusqu'à ce que nos éclaireurs nous fassent signe de nous arrêter.
____________________

{hrp]
Jet de perception : 1d20+4
Jet de discrétion : id20+5

Console R.P.

Lancé de 1d20+4 ~ [4] : 8

Lancé de 1d20+5 ~ [9] : 14

21/03/2021 17h49
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam avançait lentement, à l'arrière du groupe. Il s'était relevé et avait desserré son étreinte sur la crosse de son arbalète mais restait vigilant à tout détail. Tellement vigilant qu'il remarqua un trou menant visiblement au toit du poste de garde. L'escalier qui y menait avait totalement disparu et ne restait qu'une pierre ayant sans doute servi de cale.

Nizam hésita mais il se dit qu'hormis un promontoire intéressant pour se défendre, ce détail n'avait pour l'instant que peu d'intérêt. Au moment où il arriva au niveau de Sam, toutefois, il pressa l'épaule de son camarade et lui signala du regard le passage.

Pas pour tout de suite mais garde cette info en tête, semblait dire son regard.

Puis il se remit en position de défense, juste derrière Sam, collé au mur à l'entrée du pont qui enjambait les douves. Prêt à tirer au moindre danger qui passerait l'embrasure de pierre de l'autre côté du pont.

Edition 25/03/2021 21h15 par Nezami
25/03/2021 21h14
FroloX
FroloX

Grande salle Statue


Tel un commando, l'équipe d'explorateurs s'engageait dans les ruines de Fort Ardraco. Bran avait prit un peu d'avance, jouant son rôle d'éclaireur. Mais à peine se positionna-t-il dans l'embrasure de l'arche de pierre, large de 6 bons mètres, qu'il fut assailli par l'odeur de la pourriture et de la mort. Le temps que ses yeux s'habituent au jeu d'ombre et de lumière, il comprit à quoi il avait à faire.
Il était à l'entrée d'une salle bien plus vaste que le poste de garde. Deux fois plus longue et au moins aussi large, elle avait encore son plafond et seule la lumière passant par quelques fines ouvertures dans les murs éclairaient l'intérieur.
Il ne put accorder son premier regard qu'à l'immense statue de pierre grise trônant au milieu de la pièce. Haute de 6 mètres, elle frôlait le plafond, mais surtout, elle semblait le toiser de son regard vide. Sa tête aux traits draconiques à la geule ouverte et son corps humanoïde taillés avec art, lui rappelaient un peu Tilouka... même si la statue aurait put être un prédicateur, plutôt qu'un guerrier !
Le reste de la salle était en bien moins bon état. Le sol était constituté d'un dallage usé, fendu et craquelé par les frimas de l'hiver. Quelques arbustes, mauvaises herbes et buissons poussaient çà et là.
Au fond, trois solides portes fermées, donnaient accès au reste du Fort et de part et d'autre de la pièce, deux imposants coffres de bois cerclés de fer - qui auraient pu contenir facilement deux Nizam chacun - avaient été placés contre le mur.
Mais l'odeur était plus proche. Eparpillés au sol, les cadavres d'une demi-douzaine d'hommes et de femmes. De ce qu'il en voyait de sa cachette, ils étaient vêtus d'armures de cuir, mais il étaient dénués d'armes, de casques ou de boucliers. Les corps devaient être là depuis plusieurs jours vu leur état. Les corbeaux, les rats et autres charognards étaient à l'oeuvre sur certains d'entre eux, peut-être plus récents...

Derrière lui, Bran entendit qu'on s'avançait et un coup d'oeil lui apprit que Nora avait prit l'initiative de s'engager sur le pont. Le drakéïde semblait moins sûr de lui et avait prit du retard sur elle...
Quand aux autres, Bran devinait Elëwin et Nizam... Mais où était passé Sam ? Il devrait être à son niveau !

27/03/2021 10h20
Tilouka
Tilouka

C'est une statut la bas ? On dirait bien.

Les autres membres du groupe venaient de passer le pont pour accéder a la salle suivante.

Bon allons-y, pas question de me faire doubler

Tilouka passa le pont en restant prudent meme si il savait que les autres n'avaient pas eu de problemes. Puis en entrant, il vit la statue. Imposante, propre, donne l'illusion d'etre si réel mais il ne savait que penser du visage drakéide qu'arborait la statue. Il ne savait pas quoi penser tout court.

Mais qui est le chef de cette foutu secte ? Un humain ? Un drakéide ? Et pourquoi me vouloir vivant ? Je ne sais rien des traditions et coutumes de mon peuple et je n'en ai rien a faire. Alors pourquoi me vouloir vivant ? Il faut que je trouve ce leader et il a interet a me donner des réponses.

Le drakéide était tellement absorbé qu'il ne remarquait ni la présence de Bran ou des autres ni des cadavres qui jonchaient le sol.

28/03/2021 17h49
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Tout le monde était passé devant Sam excepté le barde qui préféra partager ses trouvailles. Il voyait bien en Nizam un camarade franc et digne de confiance.

- "Merci je n'avais pas vu, cependant je doute que cela soit utile pour le moment. Je vais aller dans la salle car cette statue peut, je pense, nous en dire plus sur ce qu'il se trame ici. Suis-moi et n'y entre que si rien ne me tombe dessus".

Pour la première fois l'halfelin s'essayait au tutoiement. Il parti sur ces mots non sans un clin d’œil destiné au barde. Le petit blond traversa le pont, se frayant facilement un passage au milieu des autres convives vu sa taille
Ce n'est que vers la moitié du pont que des corps apparaissaient, jonchant le sol. Une impression de déjà vu assaillit le petit être en repensant à l’issue de leur combat dans le village.

Il hâta le pas pour essayer de comprendre de quoi étaient morts ces gens et sans craindre le danger qui pouvait roder (Perception), entra dans la salle. En s'approchant il fit s'envoler deux corbeaux qui festoyaient et l'odeur était telle qu'il mit son foulard sur sa figure pour mieux respirer. Ce n'était pas un franc succès... Cela lui fit penser à acheter la prochaine fois un parfum quelconque, peut-être de la lavande, pour imbiber son tissu et éviter ces déconvenues car cela devenait récurrent depuis un certain moment.

Console R.P.

Lancé de 1d20-1 ~ [15] : 14

29/03/2021 22h48
Nora Salander
Nora Salander

Sans trop de surprise, la salle derrière le pont était plus grande que la salle de garde. De là à en déduire son utilité d'origine... le mobilier était absent ou pourris et les arbustes qui trainaient rappelaient que le fort était à l'abandon depuis longtemps. Peut-être que la salle servait de base à rassembler les troupes avant les sorties ? La statue était également intrigante, évoquant une figure religieuse ou guerrière, elle ne m'évoquait rien de connu mais mes connaissances culturelles quand à la culture drakéide étaient quasi-nulles.

Le seul élément plus marquant que cette statue dans cette salle c'était le tas de corps en décomposition qui charriait son odeur jusqu'à l'entrée du pont, un court frisson passa sur ma nuque quand l'idée que j'aurais pu être du nombre fit son bonhomme de chemin parmi mes réflexions. J'empruntai le pas de Sam afin de jeter un coup d'œil au tas. L'odeur était très forte et je tachai de ne pas rendre le petit déjeuner de l'halfelin directement sur ses bottes et je vérifiai si aucun des visages cadavériques n'appartenaient à la caravane que j'avais rejoins avant de me faire capturer.

_________

hrp : jet de perception.

Console R.P.

Lancé de 1d20+4 ~ [10] : 14

30/03/2021 17h35
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam regardait les uns et les autres avançait... plus ou moins prudemment. Il avait l'impression que la bande se jetait un peu vite dans cette salle qui, s'il n'en voyait presque rien, n'en demeurait pas moins inquiétant.

Au milieu du pont, le barde fit rapidement volte-face pour étudier ce qui pouvait se trouver sur le toit du poste de garde (Investigation). Si rien ne se présentait à lui, il se remettrait rapidement dans le sens de ses compagnons. Son arme toujours prête, il se camperait contre le montant de l'entrée, profitant de l'embrasure pour sécuriser les angles morts de la salle sans mettre les pieds dans le charnier.

ça empeste... Qu'est-ce qui s'est passé ici, bon sang ?

Console R.P.

Lancé de 1d20+4 ~ [11] : 15

31/03/2021 12h28
Elëwin
Elëwin

Elëwin fermait la marche, sans être trop loin des autres. Il semblait nerveux et regardait en tout sens, comme s'il entendait des bruits suspects régulièrement, sans en trouver la source... Son visage trahissait sa concentration et son inquiétude.

Lorsque l'halfelin eut parcouru quelques mètres dans la grande salle, suivit de prêt par Nora, lui avait à peine avancé sur le pont.

Et soudain, prenant par surprise tout le monde, et faisant sursauter le prêtre, une puissante et profonde voix résonna dans toute la pièce ! La statue s'adressait à eux ?! Si aucun n'avait encore eux le loisir de discuter avec un dragon, C'est pourtant bien l'effet que ça leur fit...

- Qui ose pénétrer dans le sanctuaire du puissant et immortel Dieu Dragon ?

Edition 02/04/2021 12h55 par FroloX
01/04/2021 23h15
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam fut interrompu dans sa quête de réponse concernant le carnage maintenant présent à ses pieds. Cette question méritait une réponse humoristique de part le caractère assez jovial de l'halfelin. Et puis ce n'était qu'une statue après tout...

- "Ton plus grand cauchemar mouhahahaha".

Il essaya de faire la voix la plus grave possible et insista sur le terme "grand" afin de bien marquer la blague. Ce n'est qu'après avoir fini sa phrase qu'il pouffa de rire et se désintéressa de la statue pour se remettre à sa tâche principale.

Il s'agenouilla et chercha sur les corps les traces de la marque des ardraco (Investigation) afin de savoir dans quel camp étaient ces gens. Il en profita aussi pour essayer de comprendre les causes de la mort (Médecine) histoire d'éviter de subir le même traitement.

Console R.P.

Lancé de 1d20+1 ~ [12] : 13

Lancé de 1d20-1 ~ [8] : 7

06/04/2021 19h39
Tilouka
Tilouka

Une terrible voix venait de résonner dans la piece, c'était comme si la statue venait de parler. Il regarda l'halfelin qui venait de donner une réponse assez inattendu.

Sois il est complétement inconscient, soit il essait d'évacuer le stress, soit c'est sa nature. Je vois pas d'autres possibilitées. Quoi qu'il en soit, c'est une opportunitée.

Le drakéide mit la main sur son épée rangée dans son dos, attendant une potentielle attaque surprise. Puis il regara aux alentours si quelqu'un usurpait la voix de la statue et essayait de les leurrer. Personne.

- Qu'est ce que vous nous voulez ? Pourquoi avoir tenté de nous faire prisonniers ? Pourquoi me vouloir vivant ? Vos réponses ont interets a etres convaincantes sinon...

Il dégaina son épée et la pointa en direction de la statue.

- J'hésiterai pas a mettre votre secte a feu et a sang.

Edition 07/04/2021 13h14 par Tilouka
07/04/2021 13h14
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Resté caché derrière l'embrasure de la porte, Bran avait laissé penetrer les autres dans la pièce tout en restant en arrière pour les couvrir.
Il observa attentivement les murs de la pièce ainsi que les portes du fond afin d'y déceler quelque détail indiquant de possibles trappes ou auraient pu se dissimuler un piège ou des gardes.

Il laissa aux autres le soin d'inspecter la pièce et ce qu'il s'y trouvait.
Quand la voix s'éleva, il failli sursauter et fixa immédiatement son regard sur la statue.
Il était peu probable que la voix soit celle de la statue si on repensait à tous les mauvais tours que leur avaient joué la secte jusqu'à présent.

Le semi homme se fendit d'une nouvelle remarque sarcastique avant de se désintéresser de la statue et poursuivre son investigation.
Tilouka lui, fidèle à lui même, s'adressa à la statue tout en la menaçant et en exigeant des réponses.

Restant caché, il se saisit d'une flèche dans son carquoi et l'encocha.
Tout en restant attentif aux paroles de la statue il se tenait prêt à réagir à la moindre menace, la statue étant sûrement une diversion.....

07/04/2021 21h33
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam avait tressailli une première fois en entendant la voix étrangère, une seconde fois à la réponse de son ami et enfin, une troisième fois lorsque Tilouka avait sorti ses biscotos pour s'imposer en plein milieu de la salle.

Pitié... arrêtez de parler...

L'autre demi-elfe avait eu la présence d'esprit de rester à l'écart et silencieux, tenant l'autre côté de la porte. Le barde lui adressa un regard de connivence. Clairement, il ne s'attendait pas à ce que la foudre ne s'échappe des yeux mort de la statut pour les terrasser. Le danger viendrait résolument d'ailleurs... En tout cas croyait-il.

Son arme toujours prête à l'action, la moitié de son corps protégée par le mur, Nizam inspecta en priorité les trois portes qui trouvaient au fond, prêt à l'ouverture de n'importe laquelle. Prêt à une nouvelle surprise... Mais quoi ?

07/04/2021 22h09
Elëwin
Elëwin

Alors que Sam ignorait et se moquait du Dieu Dragon et que Tilouka l'invectivait sans vergogne, les autres restaient plus en retrait, certains se tenant même dans l'ombre.
La réaction de la voix ne se fit pas attendre !

Résonnant dans la pièce à en faire trembler les murs, la statue reprit aussitôt :

- VOUS VOUS MOQUEZ ET MENACEZ LE SERVITEUR DU PUISSANT EIRDERRETH ? REPENTEZ-VOUS OU MA COLÈRE SERA TERRIBLE !

Suspicieux, Nizam, Bran et Elëwin cherchaient l'origine réelle de la voix, persuadés que la statue ne pouvait pas être réellement animée de volonté ! Guidé par leurs sens aiguisés, ils remarquèrent une dissonance dans l'écho qui leur permirrent de situer l'origine de cette mascarade. Sous la statue, dans une alcôve dont ils devinaient à peine une fine meurtrière horizontale, se trouvait certainement le faux dieu...

A ce moment, Sam se penchait à peine sur les corps et ne pouvait que deviner la mort violente à l'origine de leur mort. Ils ne ressemblaient pas aux hommes qu'ils avaient vu jusqu'à présent en tout cas.
Mais si l'halfelin ne reconnaissait personne, ce n'était pas le cas de Nora, qui vit les habits - car les visages étaient trop abîmés par les charognards - de plusieurs marchands qui l'accompagnaient !

En retrait, Elëwin n'aima pas ce qu'il voyait et entendait. Refermant la main sur son pendentif, il réfléchit à toute vitesse à la prière à adresser à Nolwë pour protéger ses amis.

- Attention ! Sous la statue ! s'écria-t-il, une aura bleutée semblant émaner de lui une demie-seconde.

[Elëwin : Initiative - 20
Action : lance Bénédiction sur Sam, Nora et Tilouka.]

Console R.P.

Lancé de 1d20 ~ [20] : 20

Lancé de 1d20+5 ~ [17] : 22

Lancé de 1d20+5 ~ [13] : 18

Lancé de 1d20+3 ~ [17] : 20

Lancé de 1d20+3 ~ [9] : 12

Edition 10/04/2021 16h51 par FroloX
08/04/2021 23h56
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam eut un pincement au cœur de voir que ces corps étendus à terre n'était vraisemblablement pas des ravisseurs mais plus sûrement des kidnappés... Ce qui lui fit conjecturer cela était le manque de la marque et surtout leur différence vestimentaire avec tous les chenapans qui avaient croisé leur chemin.

Voyant que leur interlocuteur de pierre était en train de se courroucer, le tempérament halfelin prit le dessus. Le petit être se retourna donc et fit, du bout de son doigt sur la bouche, signe à Tilouka de se taire. Il allait poursuivre les négociations.

- "On a pas le droit de rigoler, on a pas le droit de vous menacez, qui pour ce dernier point est légitime, alors qu'avons nous droit ? Ce que je veux dire par là c'est que l'on gagnerait du temps si vous nous disiez ce que vous souhaitez plutôt que d'essayer de nous faire peur. Doit-on partir ? Doit-on vous aider ? Doit-on vous payer une quelconque taxe ? La balle est dans votre camp."

En disant cela le petit blond se déplaçait vers la statue pour voir ce que lui indiquait Elëwin et comprendre à qui ou à quoi il avait à faire. Il n'avait pour l'instant pas prit les armes mais c'était mieux pour entamer une possible discussion. De plus il fallait aussi vérifier que chaque pas ne se faisait pas sur un quelconque piège (Perception).

Console R.P.

Lancé de 1d20-1 ~ [9] : 8

12/04/2021 20h42
Nora Salander
Nora Salander

Je n'eus pas besoin d'examiner longtemps les corps pour reconnaître les tissus qu'ils portaient : il s'agissait très probablement là, en partie ou en totalité, des marchands avec qui j'avais partagé la route avant que nous ne nous fassions capturer. L'odeur qui avait déjà bien commencé à monter me fit dire qu'ils étaient morts depuis bien longtemps déjà et donc que j'étais restée assommée un sacré paquet d'heures.

Toutefois ces réflexions furent de courte durée lorsqu'une voix caverneuse surgit de la statue du fond de la pièce dans le but manifeste de nous faire claquer les genoux de peur. Je constata vite d'ailleurs qu'entre l'halfelin taquin et le drakéide furibard, j'étais tombée dans une belle bande de bellicistes ! Les chances qu'une langue de feu jaillisse entre les crocs de la statue restait faible mais en ce qui me concernait j'évitais de faire la maligne quand je n'avais pas toutes les informations en main. Sachant que le danger pouvait venir de n'importe où mais que vu les proportions de la salle elle aurait pas mal de pas à parcourir pour nous atteindre, je m'équipa de l'arbalète et attendis, tous sens en alerte.

Ce fut l'elfe qui remarqua la chose le premier. A son avertissement je mis un genou à terre et brandit mon arme en direction des pieds de la statue, attentive à ce qui pourrait sortir de là tandis qu'une drôle de sensation semblait tomber sur mes épaules et me recouvris d'un voile qui me mit un petit coup de fouet aux sens, ma main à couper qu'il s'agissait là du prêtre, décidément particulièrement efficace.

Edition 12/04/2021 21h03 par Clem
12/04/2021 20h53
FroloX
FroloX

Il y eu un flottement, un moment de tension où personne ne savait trop ce qui allait se passer. Certains imaginaient même déjà la statue cracher des flammes dans leur direction...
Puis Sam s'exprima, cherchant une ouverture pour calmer le jeu et gagner du temps. Alors, la voix reprit, avec le ton de la conversation, mais où l'agacement était à peine contenu.

- Il faudrait commencer par tous vous révéler, au lieu de rester dans l'ombre, les mains sur vos armes... Cela est vain ! Je ne crains aucune de vos armes et de vos pouvoirs ridicules.

La voix se tue quelques secondes et un silence de mort s'installa dans la pièce.
Sam n'avait repéré aucun piège à ses pieds, ni ce qu'Elëwin avait signalé. La mort de ces pauvres airs semblait venir de lames conventionnelles.

Quand à Bran, Nizam et Elëwin, en retrait, ils n'avaient pas repéré plus que l'interstice sous la statue où une silhouette semblait bouger... et parler ? Du bluff ? Il ne pouvait être seul !

Tilouka semblait réfréner sa hargne pour le moment et son bras s'était baissé. Il ne fallait pourtant pas grand chose pour le faire se jeter dans la bataille...

Console R.P.

Lancé de 1d20+6 ~ [5] : 11

13/04/2021 21h51
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam était heureux qu'une discussion soit possible. L'affaire n'était pas dans le sac mais c'était déjà un très bon début.

- "Il est vrai que se cacher n'est pas la meilleure option pour discuter sereinement. Cependant leur comportement est légitime face à la situation inconnue qui se déroule ici. Je tiens à dire que vous faîtes de même en restant sous la statue... De plus, je n'ai aucun pouvoir sur mes camarades, et je ne m'engagerai que pour 2 d'entre eux, peut-être 3 à la réflexion, mais pas plus. Donc ce que je vous propose c'est de nous dire vos intentions, on vous dira les nôtres et cela permettra de réduire la tension actuelle. Pendant ce temps, mes camarades restent hors de cette pièce, cachés et/ou armes en main s'ils le souhaitent du moment qu'ils se restreignent à toute action hostile. Ainsi, le premier qui tentera quelque chose de ce genre aura de graves ennuis. Qu'en pensez-vous ?"

Le petit halfelin s'improvisait émissaire du groupe pour parlementer avec l'être qui se faisait passer pour une statue. S'il avait la certitude que Nizam et Elëwin feraient les bons choix, il n'était pas serein pour Tilouka et Bran. La balle était donc dans leur camp pour choisir de pénétrer dans la salle découvert et sans arme à la main ou de braver cette interdiction. Dans tous les cas, le plan était de pouvoir permettre à tout le monde de se mettre à l'abri sur le pont et de laisser le petit blond prendre seul des risques.

De son côté, Sam cherchait quand même du regard de potentiels dangers (Perception) pour ne pas être pris en traitre pendant les tractations. C'est avec cette analyse que son regard croisa celui de l'inconnu. De la surprise était visible sur son visage aux yeux marron d'avoir été découvert, puis cela se changea rapidement en colère et en détermination (Intuition). Cet être humain aux cheveux châtain disparût une seconde puis réapparût avec quelque chose dans la main, mais impossible de savoir ce que c'était.

Au regarde de la situation, l'halfelin se précipita hors de vue de l'alcôve, sur l'est de la statue tout en dégainant sa rapière. Il avait l'intention de la faire passer dans l'interstice et pourfendre le belliqueux personnage.

Console R.P.

Lancé de 1d20-1 ~ [20] : 19

Lancé de 1d20+1 ~ [18] : 19

Edition Aujourd'hui 12h33 par Dragon-Pourpre
Aujourd'hui 10h39