Fort Ardraco (Scénario d'Ed Greenwood)

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Elëwin
Elëwin

Après quelques instants de pause, et d'un accord tacite des membres du groupe, l'exploration reprit. Le sentier était plutôt bien marqué, même s'il était coupé aléatoirement par des trouées d'animaux sauvage. Si inquiétude il y avait, Nora la dissipa très vite, reconnaissant excréments et traces de pattes de petit gibier et de chèvres sauvages.

Ils avancèrent encore un peu avant de stopper net aux signaux de Sam et Bran. Les éclaireurs avaient face à eux une petite trouée dans la forêt au milieu de laquelle se trouvaient les ruines d'une ancienne maisonnette. D'à peine trois mètres de large, elle était à moitié effondrée, mais une partie du toit tenait encore bon. D'aspect simple, les guides l'identifièrent comme un petit pavillon de chasse... qui avait connu de meilleurs jours.
Nulle trace de présence ennemie !

22/01/2021 13h32
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam trouvait agréable ce moment de paix sans monstre ou danger ne pointant le bout de leur nez. Il était quand même en attente de trouver un endroit où vraiment en profiter. Jusqu'à présent tout avait été délaissé d'un commun accord mais cette cabane était plus prometteuse. De toutes les façons vu la luminosité ambiante il n'y avait pas forcément beaucoup d'alternatives.

Avant d'y aller il ne conserva qu'un seul gobelet d'étain en plaçant l'autre dans la poche accessible de son sac. Cela lui libérait une main pour fouiller. Le verre restant servant à prévenir les autres sans avoir besoin de crier, à condition de réussir à le lancer.

Le petit halfelin alla ensuite faire un repérage interne du lieux afin de certifier aux autres qu'il n'y avait rien à craindre en faisant le moins de bruit possible (Perception, Investigation, Discrétion). Malgré sa volonté, à cause des branchages touffus, le petit blond était loin d'être aussi discret qu'il l'aurait voulu. Il vérifia aussi la solidité de la bâtisse, pendant son investigation du pavillon de chasse, afin d'éviter un drame si elle venait à s'effondrer sur eux.

[Investigation (don chanceux relance des 1) : Lancé de 1d20+1 ~ [4] : 5 ]

Console R.P.

Lancé de 1d20-1 ~ [20] : 19

Lancé de 1d20+1 ~ [1] : 2

Lancé de 1d20+9 ~ [2] : 11

Edition 24/01/2021 13h30 par FroloX
24/01/2021 12h37
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran n'avait pas pris la peine de relever les arrêts des uns ou des autres ni même leurs discussions, quand il pouvait les entendre tant il était concentré sur sa tâche. Il se devait de rester à l'affût de ce qui pouvait se passer aux alentours tout en faisant attention aux endroits où il posait les pieds pour faire le moins de bruit possible.

Quand il vit quelque chose un peu au loin, les ruines de quelque chose. Cela ne paraissait pas extraordinaire au vu de l'état général du fort, mais qui sait ce qui pourrait s'y trouver....
Tout comme Sam de l'autre côté du chemin qui avait aperçu la même chose, ils firent signe aux autres afin de leur signaler ce qui se passait tandis qu'ils poursuivaient leur progression vers la ruine.
Ils firent avec attention le tour de ce qui se révéla être une maisonette, un ancien pavillon de chasse à ce qu'il semblait. L'endroit était vide et abandonné, certainement un lieu propice pour se reposer.

Tandis que le semi-homme inspectait la maison afin de s'assurer de sa solidité, Bran fit demi tour afin de rejoindre les autres.

- Nous avons trouvé ce qui ressemble à une dépendance en ruine. Elle est en piteux état mais elle ne risque pas de s'écrouler. Nous pourrons nous y reposer et reprendre des forces mais il faudra tout de même effectuer des tours de garde. Suivez moi !

Joignant le geste à la parole, il tourna les talons et se dirigea vers la maisonette.

24/01/2021 22h14
Elëwin
Elëwin

Sam s'avança des restes de la maison, le plus discrètement possible. La porte était au trois quart ouverte, coincé dans cette position par la maçonnerie vieillissante. Il se glissa par l'ouverture et fouilla les lieux de rapides coups d'yeux critiques.
D'environ 9 mètres carrés, cette ruine avait un mur à moitié effondré, écroulé pour une raison que l'halfelin ne s'expliquait pas, entrainant une partie de la charpente avec lui. Une table et deux chaises avaient été mangées par l'humidité et les champignons, ne tenaient plus que par miracle. D'ailleurs, le plancher se plaignait doucement du poids de Sam, qui vit arriver les autres pas l'une des deux fenêtres vides d'huisserie ou de verre. La cheminée semblait avoir tenu le coup, des cendres noires et humide encore étalées en son centre.

Il allait falloir faire attention de ne pas passer à travers le sol vermoulu. Mais une bonne moitié de l'endroit était couvert par un toit et si ils s'allongaient sur des paillasses, ils seraient à l'abri du vent.

~~~~~


Guidé par Bran, Elëwin rejoignit l'édifice et contempla le refuge d'un oeil critique.

- Ce sera parfait ! fit-il en attrapant son sac à dos qu'il posa dans un coin de la pièce.

Tout en pliant son sac de couchage en deux, s'aménageant un tapis confortable, il sourit et lança à leurs guides.

- Merci Sam, merci Bran... ! Cet endroit est parfait.
" Laissez-moi quatre heures pour méditer au calme et je prendrais le relais pour surveiller les alentours...

Sans attendre de réponse, il s'était assis dos au mur et posa ses épées à portée de mains, de part et d'autre.

Edition 24/01/2021 22h50 par FroloX
24/01/2021 22h49
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

L'homme des sables pénétra dans la ruine à la suite d'Elëwin. Au premier pas à l'intérieur, il sentit qu'il valait mieux ne pas trop en demander au plancher de bois qui laissait résonner ses cris de douleur dans la petite bâtisse. Avec précaution, Nizam alla se caler dans un angle où il déposa son sac et se fit un couchage à la suite de son compagnon... qui dormait déjà ! Enfin, si on pouvait parler de "dormir" pour un elfe.

Il essaya de s'installer le plus confortablement du monde et s'enroula dans sa cape en maudissant l'humidité des lieux.

Cette cheminée est une vraie tentation...

Il tourna son regard ailleurs pour essayer d'oublier l'âtre. il resta ainsi silencieux le temps que tout le monde prenne place, puis finit par chuchoter, un peu gêné...

- Est-ce que cela dérange quelqu'un si je prends le dernier tour de garde ? Oh...Ne croyez pas que c'est juste pour le plaisir de voir blanchir la campagne et fleurir les gouttes de rosée. Vous avez constaté que, comme notre ami endormi, j'utilisais certains talents un peu "spéciaux". Pour retrouver ces pouvoirs, je dois pouvoir me reposer.

Et ouvrant son sac, il en tira sa flûte ... avant de relever un regard malicieux vers ses compères :

- Qui a cru que j'allais réellement jouer ?

Sur ce, il se contenta d'huiler le bois à l'aide d'un chiffon.

Edition 25/01/2021 20h56 par Nezami
25/01/2021 20h53
Tilouka
Tilouka

Le groupe s'était approché d'une ruine d'une maisonette, parfait pour s'arreter.

Enfin, un temps de repos, un vrai.

Certes, il le voyait a l'expression de ses camarades, ce n'était pas une auberge de luxe, mais cela faisait amplement l'affaire. Il voyait déja Nizam s'installer, et décida de faire de meme. Il avait remarqué plus tot qu'il n'était pas un humain mais bien un elfe. Tilouka s'installa dans un des coins, ota son sac de ses épaules, le posa a terre et en sortit sa couverture. Il s'allongea dessus puis vint la remarque de Nizam sur le fameux sujet du tour de garde. Apres reflexion, pendant que l'elfe nettoyait son instrument, il se leva.

Allons-y comme ca, ca sera fait.

- Je passe en premier, qui veut y aller apres moi ?

26/01/2021 17h46
Nora Salander
Nora Salander

Après un temps de marche, nous tombâmes enfin sur les restes branlantes d'une maisonnette qui était parvenue à conserver un peu de sa superbe : à savoir un peu de sol, quelques murs et un toit, le reste c'était de la ruine. A condition de ne pas déborder et de profiter des quelques bouts de charpente encore en état l'endroit ferait un abri convenable, moins à découvert que le fait de camper le cul au vent, mais des patrouilles à notre recherche risqueraient de jeter un œil à la bâtisse : il allait falloir rester vigilant.

Nous commençâmes à nous poser et mis à part le barde qui nous asticotai avec son instrument, le groupe restait globalement efficace. Les tours de garde commencèrent à se dessiner sans opposition. Si on comptait par tranche de deux heures l'elfe proposait de prendre le troisième quart, Nizam le dernier et le drakéide prit aussi la parole pour annoncer son intention de rester éveillé le premier, suivant son invitation je répondis à sa suite :

- Je peux prendre le deuxième tour, je réveillerais Elewïn ensuite... à moins que ce ne soit un comportement trop suspect pour certains." Terminai-je en décochant un sourire sardonique au demi-elfe dont j'ignorais toujours le nom, mais pas le fait qu'il s'était jusque là avéré le plus méfiant à mon égard.

A la suite de quoi, étant totalement dépourvu de sac ou d'une cape pour me blottir dedans, je tachai de me trouver un endroit où le sol vermoulu était d'un relative confort et je m'y allongeais, me calant la tête avec une main.

28/01/2021 20h49
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Après avoir averti les autres, Bran revint vers la maisonette abandonnée.
Tandis que les uns et les autres tentaient de s'installer au mieux au vu de l'état de ce qui restait de la maison, il resta dehors observant les alentours afin de vérifier s'ils n'avaient pas été suivis d'une part et également de repérer les endroits par lesquels ils pourraient être attaqués mais également les possibilités de fuite ou de repli.
Il entendait clairement derrière lui les grincements du bois vermoulu et espérait au plus profond de lui que la structure ne céderai pas en leur présence afin de leur permettre de se reposer sereinement.

Restant près de ce qu'il restait de la porte d'entrée, il attendit que chacun prennent place à l'intérieur afin de ne pas trop solliciter le plancher tout en les écoutant discuter.
Il se contenta d'acquieser aux remerciements d'ellewin tout en observant où s'intallaient les uns et les autres.
Les tours de gardes commençaient à s'organiser et tandis qu'il réfléchissait à l'endroit où se poser et qu'elle tour prendre, la réflexion de la nouvelle venue ne le fit que légèrement sourciller.
Il tourna la tête, la fixant du regard avec un sourire narquois.

- Trop suspect oui, c'est exactement ce que je me disait. Je prendrais donc le second tour en votre compagnie. Évitez juste de paraître trop suspecte et tout devrait bien se passer.

Il chercha à son tour un endroit pas trop vermoulu ni rongé par le temps afin de s'y installer tout en ayant une vue sur le demi-homme, l'homme du désert ainsi que la jeune femme.
Posant son arc à portée de main, il les passait tour à tour en revue du regard guettant le moment où ils s'endormaient afin de fermer les yeux à son tour lui aussi.

28/01/2021 22h57
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Une douce langueur tombait sur le petit groupe. Même si tout le monde restait vigilant, la masure donnait une impression de sécurité et l'entassement progressif des corps commençait à réchauffer le lieu... en tout bien tout honneur évidemment !

Nizam s'était mis à huiler méticuleusement son instrument mais il finit par lever les yeux sur Bran, non loin de lui, et lui parla à mi-voix sur le ton de la confidence :

- Je voulais vous dire... Votre course en fanfare tout à l'heure pour détourner le monstre à plumes... ça avait du panache !

Puis après un petit temps mort :

- Vous nous avez raconté vos déconvenues avec la caravane mais pas grand chose sur votre passé plus ancien...

Craignant que le demi-elfe ne s'offusque, il enchaina tout de suite :

- Oh, je comprends que vous puissiez être discret et vigilant. Je suis moi-même en exil et les gens qui occupent aujourd'hui mon ancienne maison aimeraient bien me voir mort alors... Mais je me disais que si nous nous considérons en personnes de confiance, nous pourrions apprendre à nous connaître un peu plus, non ?

30/01/2021 17h08
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran ne cessait de parcourir du regard l'ensemble des personnes qui se trouvaient là avec lui. Il tentait de retracer mentalement les événements de cette folle journée qui les avaient conduits à tenter de faire équipe et qui les faisaient se retrouver là, dans cette masure en ruine.
Quand son regard en vint à se poser sur Nizam qui huilait son instrument, il vit que le regard de ce dernier était lui aussi posé sur lui. Il leva un sourcil interrogateur quand ce dernier lui adressa la parole à voix basse.

Il écouta ce que lui racontait le barde tout en le dévisageant, levant par moment les yeux au ciel avec un léger sourire dissymétrique au coin des lèvres.
Quand ce dernier eu terminé de parlé, il prit un instant comme pour réfléchir avant de répondre à voix basse afin de ne pas déranger les autres ou plutôt comme s'il ne désiraient pas qu'ils puissent entendre...

- Nous considérer en personnes de confiance? Désolé mais pour moi nous n'y sommes pas encore. Je préfère dire que nous avons pour le moment un semblant d'intérêt en commun et rien de plus.

Il termina sa phrase en passant rapidement en revue du regard ceux qui se trouvaient là, puis revenant sur Nizam, il poursuivi.

- Pour en revenir à tout à l'heure, et cette course pleine de panache comme vous dites. C'était un acte totalement idiot. J'ai quitté une position avantageuse pour me mettre dans une position périlleuse car cela était nécessaire mais ne comptez pas sur moi pour renouveler ce genre de folie. Vous devez apprendre à être plus prudents et à ne jamais vous laisser distraire, toujours imaginer le pire scénario et ne jamais considérer qu'un homme à terre signifie la fin d'un combat. Imaginez ce qui serait arrivé si je n'avais pas repérer la plate-forme et les deux hommes qui s'y trouvait.

Il poussa un long soupir tout en saisissant son sac à dos. Il y glissa la main à la recherche de quelque chose. Il en sortit une flûte qu'il observa un instant avec un semblant de nostalgie dans le regard.

- Si vous tenez vraiment à en savoir un peux plus sur moi, je ne suis qu'une sorte d'artiste sans attache qui tente de survivre dans ce vaste monde. On peut dire que nous avons en ce sens un semblant de point en commun.

31/01/2021 12h32
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Hé ben ! Toujours aussi avenant celui-là. Un vrai chou à la crème... Hey ! Mais, il me sermonne en plus !

Nizam était de bonne composition, mais il commençait à s'agacer du comportement de son congénère. Il le laissa finir puis, manipulant toujours son instrument, il répondit nonchalamment :

- Hum... Hum... Un fifre, voyez-vous ça ! ça ne devrait même pas m'étonner... J'espère que nous trouverons l'occasion de festoyer ensemble.

Il quitta alors son sourire avenant et ses traits se firent réellement durs pour la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés :

- Vous aimez bien donner des leçons, à ce que je vois. Laissez-moi vous en donner une à mon tour : Ce qui a fait que nous avons survécu tout à l'heure, c'est que nous sommes un groupe, que vous le vouliez ou non. Vous savez faire des choses comme disparaître et voir des gens sur une plateforme, les autres font autre chose : Vous ne savez pas soigner, vous n'avez pas la carrure pour tenir tête à une brute en corps à corps, vous avez du mal à envisager le collectif... Et vous n'êtes pas le seul à savoir tirer. D'un point de vue individuel, votre déplacement de tout à l'heure vous parait idiot, mais d'un point de vue collectif, il était tout à fait à propos. Et les autres ont fait ce qu'ils avaient à faire. Alors arrêtez de nous traiter comme des enfants, je vous prie. Ce n'est pas parce que certains sourient au lieu de faire la gueule qu'ils sont inconscients ou idiots.

Sa flûte était plus que rutilante désormais, aussi s'interrompit-il pour la ranger et, reprenant son sourire :

- Sur ces bonnes paroles, cher "semblant d'intérêt commun", je vous souhaite un bon repos... Et une bonne garde.

Se blottissant dans sa cape, il tourna le dos à Bran pour aller chercher le sommeil.

J'y suis peut-être allé un peu fort... Notre ami a l'air sacrément tourmenté. J'espère que je ne lui en ai pas remis une couche.

Edition 31/01/2021 14h47 par Nezami
31/01/2021 14h42
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran plissait les yeux d'un regard mauvais tout en écoutant la tirade de Nizam. Les mots du bardes l'avait touché mais il n'en laissa rien paraître serrant de plus en plus fortement sa flûte dans sa main.

Quand se dernier lui eut tourné le dos pour se coucher, il resta un long moment à le fixer encore, respirant profondément comme un taureau prêt à charger.
Finalement il rangea nerveusement sa flûte dans son sac, se saisit de son arc et de son carquois avant de se lever pour se diriger vers la porte de la maison. S'appuyant contre le chambranle, il observa les environs, guettant tout bruit ou mouvement suspect.
Il essayait de se concentrer sur tout ce qu'il pouvait afin de ne plus y penser mais les mots du barde tournaient toujours dans sa tête.

Un groupe ? Envisager le collectif ? Comment puis-je faire confiance à des inconnus, moi qui ai vendu ceux que je considéraient comme des amis et avec lesquels je formait un vrai groupe ?

Il leva les yeux au ciel, le regard empli de mélancolie.

Et toi Bran ? Comment aurait tu réagi à ma place ? C'est toi qui aurait put être là si je ne t'avais pas ôté la vie....

01/02/2021 03h34
Tilouka
Tilouka

Tilouka faisait le tour de la maison, épée en mains. Il pouvait entendre a l'intérieur Bran et Nizam discuter. Son regard se tourna vers le fort.

Je trouverai qui est derriere tout ca. Demain, ca va etre un carnage.

Il continuait de marcher. Ce coin lui faisait penser a sa foret d'Acoatl la ou lui et ses amis se retrouvaient pour se reposer et s'amuser entres deux aventures. Les larmes s'appretaient a couler de ses yeux.

Rentrons

Une fois devant l'entrée, il croisa Bran, au regard semblable au sien.

- C'est bon j'ai fini. Ca va ?

01/02/2021 10h02
FroloX
FroloX

Alors que la plupart des compagnons s'endormaient, ou se plongeaient dans une transe réparatrice, Bran et Tilouka restèrent éveillés pour assurer la garde. Tout leurs sens aux aguets, ils remplissaient leur rôle sans faillir, malgré la fatigue qui s'installait.
Ils échangèrent à voix basse quelques banalités, veillant à ne pas réveiller les autres, tout autant qu'à ne pas se faire repérer par les occupants du fort. Ces derniers ne se firent remarquer que par leur absence et leur silence... Devaient-ils s'inquiéter que le baroufe qu'ils avaient fait à l'entrée n'ai attiré personne ? A moins qu'il n'y ai plus personne à attirer ? Après tout, combien d'hommes avaient-ils envoyés rejoindre les dieux aujourd'hui ? Ce serait trop beau !
Ils en étaient là de leur réflexion lorsque Bran, levant les yeux vers le ciel étoilé, vit à la position de la lune Eternité qu'il y avait déjà deux heures qu'ils montaient la garde. D'ailleurs, Tilouka montrait des signes évidents de son état de fatigue. Quel était le prochain déjà ?
Ah oui, Nora...

11/02/2021 22h58
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran hocha à la tête à la proposition de Tilouka. Ce premier quart s'était très bien passé et Tilouka méritait bien de prendre un peu de repos à son tour.
Il le suivit à l'intérieur tout en observant ceux qui dormaient déjà, tentant de se souvenir qui devait prendre la suite de la garde. Il fit une grimace en se souvenant que c'était à présent au tour de la dénommé Nora.

Il se dirigea vers l'endroit où se reposait la jeune femme tout en prenant soin de ne pas faire grincer le plancher vermoulu pour ne pas réveiller les autres.

Se souvenant des paroles de Nizam, il se dit que de la réveiller trop brutalement ne serai pas une très bonne idée et risquait de la braquer.
Il s'agenouilla donc près de la jeune femme et posa délicatement sa main sur son épaule, la secouant sans la brusquer pour la réveiller.
Des qu'elle ouvrit les yeux, il lui fit signe de ne pas faire de bruit en tentant d'esquisser un sourire tout en murmurant.

- C'est votre tour de monter la garde, faites attention ou vous mettez les pieds.

La laissant prendre son tour de garde, il alla se poser à l'endroit où se trouvait son sac et s'appuyant contre le mur, il tenta de se reposer tout en ne quittant pas des yeux la jeune femme.

13/02/2021 21h54
Nora Salander
Nora Salander

Je fus réveillée en plein rêve désagréable dont le souvenir s'estompait déjà mais je me rappelle confusément qu'il mêlait au débotté mon naufrage, des troupeaux de vache en pleine course qui se transformaient en Nizam souriants. J'étais habituée aux sommeils difficiles étant donné qu'une bonne nuit de sommeil au Septentrion ou sur le langskip était quelque chose de difficile à avoir en temps normal mais là mon inconscience suite à mon enlèvement et les péripéties qui s'ensuivirent m'avaient complètement vidé de mon énergie et plombé mon court sommeil.

D'ailleurs j'étais encore tellement sonnée que je n'eut même pas la force de m'étonner en remarquant que j'avais été réveillée doucement par l'autre escogriffe dont les lèvres étaient en train de dessiner de début d'un sourire : sûrement un trouble visuel alimenté par les jeux d'ombres et ma torpeur.

Je prit note de ce qu'il me dit et me leva en faisant attention de ne marcher sur personne, je pris mon arbalète en manquant de mettre un coup de pied sur la tête du semi-homme, vérifia que ma dague était bien cinglée dans mon ceinturon avant de me mettre à commencer mon quart.

16/02/2021 17h28
Tilouka
Tilouka

Tilouka rejoingna le coin de la maison la ou il avait laissé son sac et sa couverture. Le drakéide était si fatigué qu'il se contenta de s'allonger sur celle-ci. Meme si il était pret a tomber dans le sommeil, il redoutait de recroiser celui qui hante depuis un moment ses nuits et son esprit. Surtout que ses apparitions étaient tres aléatoires. Le connaissant, Tilouka savait que celui-ci cherchait a le rendre fou.

C'est ce que tu cherches a faire depuis le départ. Je suis deja assez stressé comme ca, entre ce qui se tramme au fort et l'humaine qui peut nous la mettre a l'envers et tous nous tuer pendant notre sommeil, alors n'en rajoute pas et fous moi la paix.

Puis il s'endormit.

18/02/2021 14h39
Elëwin
Elëwin

La jeune femme était à peine reposée de ses deux heures de sommeil dans une position peu agréable. On était loin du confort d'un lit et de l'abri d'une pièce chauffée ! L'humidité ambiante semblait avoir pour mission de s'infiltrer à travers tous les tissus et de rendre les lieux aussi désagréable que possible... Mais Nora n'avait pas l'intention de négliger son tour de garde et c'est avec toute sa concentration disponible, qu'elle s'attacha à effectuer des rondes silencieuses autour des ruines.
Heureusement, la lumière des deux lunes éclairaient bien la clairière, permettant d'avancer sans risque au milieu des herbes hautes. L'ombre s'étendait pourtant sous les arbres alentours et les sons de la nuit retentissaient, inquiétants. Chaque bruissement de feuilles, croassement de grenouille et hululement faisait se retourner la veilleuse, plus habituée aux étendues d'eau et de glace qu'aux forêts bruissantes de vies.
Pourtant, après toutes les épreuves qu'elle venait de traverser, les dieux semblaient rassasiés de la voir souffrir et nul ennui ne vint perturber ses deux heures de surveillance.

Elle revenait vers l'entrée du refuge lorsqu'elle y vit du mouvement. Sur la défensive, elle découvrit qu'il s'agissait de l'elfe des bois. Si ce n'était ses yeux brillant légèrement sous la lumière sélénite, il aurait tout aussi bien put être une ombre dans ses habits aux couleurs des bois et avec sa peau cuivrée.

- C'est moi... murmra-t-il pour la rassurer.
" Tout va bien ?

En quelques pas, il fut face à elle, parfaitement dans son élément. Au delà du fait qu'il devait voir comme en plein jour, il semblait habitué à évoluer dans le milieu forestier. Apparemment, quatre heures de sa méditation avait suffit à le reposer totalement et il avait placé son arc en bandoulière, prêt à prendre le relai.

- Je prierais le Grand Créateur aux premières lueurs du jour pour me préparer à cette nouvelle journée... Mais en attendant je veillerais sur vous.
" Allez vous reposer, vous en avez bien besoin. Et prenez mon sac de couchage, vous y serez mieux...


Vu le peu de luminosité, Nora devina - plus qu'elle ne vit - son sourire.

Console R.P.

Lancé de 1d20+5 ~ [11] : 16

Lancé de 1d20+4 ~ [6] : 10

22/02/2021 15h40
Nora Salander
Nora Salander

J'eus l'impression d'avoir veillé toute la nuit mais la position des étoiles dans le ciel m'indiquait bien que seule les deux heures prévues s'étaient écoulées. La fraîcheur de la nuit se faisait bien sentir et malgré le fait que j'avais connu pire au Septentrion, ce n'était pas agréable pour autant.

Je retournais vers la cabine avec le projet de réveiller le prochain malheureux de garde quand un bruit me fit brandir mon arbalète dans sa direction, le réflexe fut trop rapide pour que je réalisa pleinement que ledit bruit venait de notre refuge et provenait d'un des membres de notre groupe. Ah un "C'est moi" près et j'épinglais le malheureux au mur en lui décochant un carreau dans le buffet.
Je devais me calmer, je devenais une boule de nerfs. Si j'avais épinglé Elëwin contre le mur extérieur de la cabane j'aurais été bien en mal d'expliquer mon geste à mes nouveaux compagnons, surtout à l'autre cauteleux...

Suite à l'invitation du prêtre je retourna dans la masure en ruine et me roula dans son sac de couchage où il avait eu la bonté d'y laisser sa chaleur corporelle. La suite fut flou, j'en conclus que sur le moment je m'endormis comme une enclume.

22/02/2021 15h57
FroloX
FroloX

Tous ne se réveillèrent pas en même temps. Mais de l'avis général, cette nuit avait été bien plus calme qu'ils ne l'avaient espéré. Trop, peut-être ?
Le soleil n'était pas encore levé, mais il se passerait peu de temps avant qu'il éclaire le ciel. En effet, même si la nuit avait été bien éclairée par les lunes d'Eana, elle semblait moins sombre et légèrement teintée de rouge.

Elëwin était de nouveau assit en tailleur, à un mètre de son paquetage pour laisser Nora finir sa nuit dans son sac de couchage. Il avait les yeux fermés et ses lèvres bougeaient sur une litanie qu'il était le seul à entendre. Personne ne pouvait douter de sa ferveur, en le voyant ainsi.

Du fort, aucun bruit ne filtrait, laissant le groupe avec ses hypothèses les plus tordues pour expliquer qu'ils n'aient pas été dérangés par ses occupants. Bientôt, les trilles des oiseaux résonneraient dans les sous-bois. Alors, qu'allaient faire les éclaireurs/espions/explorateurs maintenant ?

Console R.P.

Distribution de 265px à Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Distribution de 265px à Sam OrgeJuteux
Distribution de 265px à Tilouka
Distribution de 265px à Thomiry devaldoré
Distribution de 265px à Nora Salander
Distribution de 230px (Notes) à Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Distribution de 238px (Notes) à Sam OrgeJuteux
Distribution de 208px (Notes) à Tilouka
Distribution de 237px (Notes) à Elëwin
Distribution de 288px (Notes) à Thomiry devaldoré
Distribution de 348px (Notes) à Nora Salander
Nora Salander gagne un niveau !

22/02/2021 22h18