Fort Ardraco (Scénario d'Ed Greenwood)

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Elëwin
Elëwin

Round 7

[Elëwin : 22 ; Avant-garde : 21 ; Thomiry : 14 ; Tilouka : 13]

Engagé dans sa course, le drakéïde n'écouta que son courage. Sa détermination se lisait dans son corps tout entier et l'avertissement du Thomiry ne l'atteignit pas. Les dieux seuls savaient ce qui empêchait les tireurs de le prendre pour cible... Mais mieux valait que ce soit toujours valable pendant encore de longues secondes, si Tilouka voulait survivre longtemps !

Round 8

[Elëwin : 22 ; Avant-garde : 21 ; Thomiry : 14 ; Tilouka : 13]

Depuis le chariot maintenant stoppé, Elëwin se laissa tomber dans les herbes, ses armes en main. Il avait bien l'intention de suivre l'exemple de la courageuse jeune femme qui l'accompagnait et qui semblait une experte du tir à l'arc.
Il encocha donc sa flèche et visa le plus proche de leurs adversaires.

Façonneur, guide ma main et donne-moi la force.

L'arbalétrier vit trop tard le nouveau trait qui fusait dans sa direction. Il fit un pas en arrière au dernier moment, espérant l'éviter. Mais la flèche se ficha dans sa jambe, lui arrachant un profond hurlement de douleur ! Serrant les dents, il prit l'aldaron pour cible à son tour, mais ne réussi qu'à planter son carreau dans les planches du chariot derrière lui.
Jurant, il s'allongea dans l'herbe, rechargeant son arme derrière son abri relatif. Son collègue le rejoignit alors et se positionna pour tirer.

Tilouka, de plus en plus proche, les entendit échanger.

- On fait quoi pour le drak ? On va pas le laisser nous massacrer ?
- J'en sais rien moi... Tu préfères mourir maintenant ou quand elle découvrira qu'on l'a blessé ?

Tilouka n'était plus qu'à cinquante mètres des tireurs, qui semblaient hésiter sur la marche à suivre. Mais d'où ils étaient, Thomiry et Elëwin auraient bien du mal à les atteindre, maintenant qu'ils se cachaient dans l'herbe.

Console R.P.

Lancé de 1d20+2 ~ [4] : 6

Lancé de 1d20+5 ~ [17] : 22

Lancé de 1d20+5 ~ [7] : 12

Lancé de 1d4 ~ [3] : 3

Lancé de 1d4 ~ [4] : 4

Lancé de 1d6+3 ~ [6] : 9

Lancé de 1d20+3 ~ [6] : 9

Lancé de 1d20+3 ~ [10] : 13

Lancé de 1d20+1 ~ [13] : 14

27/09/2020 23h19
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Round 8

[Elëwin : 22 ; Avant-garde : 21 ; Thomiry : 14 ; Tilouka : 13]

L'eldaron avait finalement réussi à arrêter le chariot et s'était joint au combat faisant preuve d'une habilité surprenante à l'arc en réussissant à blesser l'un des adversaires malgré la distance.
Leurs adversaires se mirent à l'abri après avoir tenté sans succès de toucher l'elfe.
Pourquoi ne pas avoir tirer sur le drakeide qui se trouvait devant eux et à découvert et tenter un tir aussi difficile ?
Cette question devrait attendre, il y avait d'autres choses à régler avant cela.

A présent qu'ils étaient cachés, il devenait inutile de chercher à les abattre. Thomiry se devait d'attendre et de guetter une occasion.
Il préféra donc rester à couvert à sa position. Il se leverai pour tirer sur l'arbaletrier déjà blessé une fois que ces derniers se seraient levé pour tirer et avant qu'ils ne se remettent à couvert.
Il encocha une flèche, guettant l'instant pour tirer.

Edition 29/09/2020 11h15 par fenryll
28/09/2020 10h48
Elëwin
Elëwin

Round 8

[Elëwin : 22 ; Avant-garde : 21 ; Thomiry : ... ; Tilouka : 13]

Dans sa course, Tilouka dégaina enfin son épée, alors qu'il n'y avait plus qu'une trentaine de mètres entre lui et ses ennemis. Les lâches s'étaient allongés dans l'herbe haute... mais il les voyait encore de là où il était et sa lame mordrait bientôt leurs chairs !

Round 9

[Avant-garde/Thomiry/Elëwin : 21 ; Tilouka : 13]

Encochant une nouvelle flèche, Elëwin tendit son arc en direction des herbes. Pas à pas, il avançait, attendant que l'ennemi veuille bien sortir de sa cachette ! Non loin de lui, à l'abri du sous bois, Thomiry faisait de même.

Les deux derniers kidnappeurs échangeaient sur la stratégie à adoptés, conscients de leur infériorité numérique. L'un d'eux avait même la douloureuse preuve de la précision de leurs adversaires, un arc à la main.

- Foutrechie ! Va crever, engeance de dragon ! s'écria celui qui n'était pas encore blessé en se relevant, arbalète pointée.

Son carreau était pointé vers Tilouka... qui ne dut sa survie qu'à un magnifique reflexe, car il passa à un cheveu de sa tête !
Deux flèches fusèrent au même moment, prenant pour cible le tireur. Et avant qu'il ne disparaisse de nouveau dans l'herbe, comme guidé par les dieux, les deux traits transpercèrent le cuir et les chairs du malheureux. Il s'écroula, la rage figée sur son visage.
Son voisin, regarda tour à tour Tilouka et son camarade. Surprenant le drakéïde, il cracha sur le mort.

- Traitre ! Ta punition est trop douce !

Puis, prenant soin de mettre le guerrier entre lui et les archers, il se releva et s'élança vers lui, attrapant une matraque en chemin. Moins de vingt mètres les séparaient encore !

Console R.P.

Lancé de 1d20+5 ~ [18] : 23

Lancé de 1d20+5 ~ [19] : 24

Lancé de 1d4 ~ [1] : 1

Lancé de 1d4 ~ [1] : 1

Lancé de 1d6+3 ~ [2] : 5

Lancé de 1d20+5 ~ [17] : 22

Lancé de 1d20+5 ~ [16] : 21

Lancé de 1d4 ~ [2] : 2

Lancé de 1d4 ~ [1] : 1

Lancé de 1d20+3 ~ [9] : 12

Lancé de 1d6+3 ~ [4] : 7

Lancé de 2d8+2 ~ [4,2] : 8

Edition 28/09/2020 22h45 par FroloX
28/09/2020 22h37
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Round 10

[Avant-garde/Thomiry/Elëwin : 21 ; Tilouka : 13]

Les choses commençaient à prendre une tournure favorable et satisfaisante comme en témoignait le sourire carnassier qui se dessinait sur le visage de Thomiry. Lui et l'autre elfe avait eut la même idée et guetté l'occasion de tirer. Ils avaient fait mouche malgré la distance et un des kidnapeur était tombé à terre.

Passant la tête pour faire un état des lieux de la situation, il vit le drakeide poursuivre sa charge héroïque ou suicidaire, il n'aurait sû dire mais toujours est-il qu'il était toujours en vie et bientôt sur son adversaire.

Ce dernier avait d'ailleurs lâché son arbalète et avait sorti une matraque. L'occasion était trop belle, Thomiry ne risquait plus de se prendre un carreau. Il encocha une flèche et sorti, prêt à tirer mais il se rendit compte que le drakeide était sur la trajectoire et qu'avec la distance il risquait de le toucher s'il manquait son tir. Il aurait pu se décaler sur le côté, dans les bois afin d'avoir une ligne dégagée mais les arbres lui bloquerait totalement la vue.
Lachant un juron, il se précipita vers l'avant afin de se rapprocher de sa cible.

Edition 29/09/2020 13h21 par FroloX
29/09/2020 11h48
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Le petit blond était bien embêté car il n'avait ni tissus ni cire pour réaliser ce que proposait Elimith. Mais pour les amener, le prêtre avait surement déjà ça de prêt sur lui pensait-il.Il n'eût cependant pas le temps de poser la question, car fait exprès ou pure coïncidence, Nizam eu la réponse à sa question de la part de Georges et non de l'halfelin.

Sam de son côté écarquilla les yeux et se précipita dehors pour regarder le bucher flamber, car il ne voulait pas louper le dernier adieu à Ulrik. Tout en courant il lança au barde :

- "Trop tard ! Ou alors improvise fissa !!"

Une fois arrivé dehors, il se mit aux côtés de Dunhilda, Daniel et Loktar. Il sortit sa rapière, la prit à 2 mains et la plaça devant son visage la pointe vers le haut avec la conviction de le venger en allant explorer le fort.

29/09/2020 20h50
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam regarda le petit homme s'échapper littéralement pour aller rejoindre la cérémonie qui semblait bien décidée à commencer sans eux. Décidément, même mort, Ulrik continuait de n'en faire qu'à sa tête dure. Et avec ça, il fallait improviser quelque chose en urgence.

- Bon...très bien, mais je ne promets rien, répliqua-t-il pour lui-même vu que que Sam était déjà dehors.

Avisant ses affaires, le barde se saisit au vol de sa flûte d'une main, sa bière de l'autre et sortit rejoindre ses nouveaux amis. Les flammes commençaient déjà à lécher les plus grosses bûches du monticule. Bientôt, l'odeur de grillé deviendrait âcre. Il était temps de commencer à ... "mettre l'ambiance" n'était pas le mot mais c'était la seule expression qui passait par la tête de l'homme du Royaume des Sables. Il déposa donc sa bière, prit une longue inspiration et souffla dans sa flûte, d'abord vers les graves. Il remonta légèrement en tremolo vers les aigus sur un mode mineur qui, en général, laissait couler les larmichettes de l'assistance.

Silence

Puis reprise plus saccadée, martiale, à l'image d'Ulrik. De son pied, Nizam battait la mesure comme pour l'accompagner vers sa dernière bataille.

Il décolla alors ses lèvres de son instrument et enchaina à la voix sur une complainte dans sa langue. Elle parlait de l'adieu dans la tradition de son pays. A ce moment, les flammes dévoraient les chairs. Le passage lui donna un peu de temps et d'inspiration pour une dernière reprise en Cyfand qui s'adapterait mieux à Ulrik :

Ni barques ni marins sur les eaux sombres
Ils sont venus la flamme au bras
Venus comme si tu étais roi
Venus faire danser les ombres

Sur ton chemin tu as laissé
Rudesse, violence
Respect, confiance
Et souvenirs pressés

La femme du champ des morts
Te ramène chez les tiens
Dans tes steppes au loin
Ne penses plus à ton corps

Les corbeaux s’assemblent
Mais ils n’auront rien de toi
Nos libations s’élèvent droit
C’est au firmament que tu danses


Il n'osa regarder en direction de Sam mais il se doutait que l'émotif et amical halfelin était affecté par la cérémonie. Il se baissa alors pour récupérer sa bière :

- A la tienne, Ulrik ! Le salua-t-il avant d'avaler une grande gorgée et de jeter son fond d'alcool dans le feu.

29/09/2020 22h27
Georges (L'Aubergiste)
Georges (L'Aubergiste)

Lorsque Sam, puis Nizam, rejoignirent le bûcher, les flammes léchaient tout juste le corps du défunt mérosis.
Dunhilda avait les yeux clos et chantait tout doucement une prière dans sa langue. Ceux qui ne maîtrisaient pas le nain, entendirent néanmoins le nom d'Aster.
Loktar était immobile, écoutant la chanson de la dvaerg et regardant le bûcher, fier et droit.
Daniel enfin, était en retrait, en appuie sur le tas de bois. Il était comme hypnotisé par les flammes, quelques sombres pensées en tête. Il la releva néanmoins en entendant le barde, un peu rasséréné.

Le feu rongeait maintenant les chairs, l'odeur âcre de la mort se répendant alentours. Georges apparu à son tour, des tissus de laine bouillie soigneusement pliés dans les bras.
Sans un bruit ni un mot, il tendit les capes d'un vert sombre à Nizam, puis Sam. Cette dernière était un peu grande, mais elle ne touchait pas le sol, c'était déjà çà.

L'atmosphère était silencieuse, dédié au recueillement. On entendait les flammes crépiter et les prêtres à l'extérieur qui jetaient les corps des brigands dans la charrette.

01/10/2020 07h35
Tilouka
Tilouka

Round 9

[Avant-garde/Thomiry/Elëwin : 21 ; Tilouka : 13]

Tu sais quoi ? Je vais attendre que tu viennes a moi, raclure! pensa le drakéide en arretant instantanément. Il hurla a son adversaire en pointant le bout de son épée dans sa direction
- L'engeance de dragon, elle va te montrer ce qu'elle a dans le ventre!!!
Tilouka était fin pret, il se mit en position de combat.

Round 10

[Avant-garde/Thomiry/Elëwin : 21 ; Tilouka : 13]

S'il avait comprit ce qu'il lui disait, l'homme ne lui répondit pas. Une sombre détermination dans mes yeux, il se rua sur le drakeïde, sa matraque prête à frapper !

Tous se joua en un instant. Tilouka ne laissa pas le temps au truand de frapper, fonca dans sa direction et lui trancha la tete.

Console R.P.

Lancé de 1d20+6 ~ [14] : 20

Lancé de 1d6+6 ~ [5] : 11

Edition 02/10/2020 09h02 par Tilouka
01/10/2020 21h35
Elëwin
Elëwin

Echanges entre Thomiry et Elëwin (Discord)


En voyant le corps du dernier adversaire tomber sous l'épée du drakeide, Thomiry lâcha un soupir de soulagement. Rangeant la flèche qu'il avait encoché, il fit volte face et se dirigea vers le chariot afin de voir s'il pouvait y retrouver ses affaires. Parvenu en vue de l'elfe il lui adressa un signe de tête.

- Jolie conduite et joli tir...

 De l'autre côté du chemin, Elëwin baissa son arc lui aussi... Etait-ce vraiment finit ? Ils étaient hors de danger ? Mais où étaient-ils exactement ?
Il remit sa flèche dans son carquoi et son arc en bandoulière, jetant un oeil au chariot. Les chevaux n'avaient pas bougés, les dieux en soient remerciés...
Constatant que Thomiry avait eu le même réflexe, il l'accompagna pour rejoindre le chariot, accueillant le compliment d'un sourire. Il ne pu retenir un regard interrogateur sur la tenue surprenante du jeune homme par contre.

- Je vous retourne le compliment ! Vos flèches étaient dignes de mon grand ailleul, connu comme le plus grand archer de son temps !

Il s'inclina pour saluer son providentiel compagnon.

- Je me nomme Elëwin. Belle rencontre ! Même si les circonstances furent éprouvantes.

Sur ce dernier mot, un grimace se dessina sur son visage.

- J'avais presque oublié ce carreau fiché dans mon épaule !
" Pourriez-vous m'aider à le retirer ?

Il désigna le chariot d'un mouvement de tête.

- Si nos affaires sont bien toutes là dedans, j'ai des bandages pour nous occuper de nos blessures... Je n'irais pas loin dans cet état.

 Lyvin se contenta d'un hochement de tête pour répondre à la situation de l'elfe.
S'approchant de lui, il plaça une main sur son épaule, attrapa le carreau et le retira sans ménagement avant de le jeter à terre.

- Je dirais que nous avons eu surtout beaucoup de chance, la situation initiale n'était pas du tout en notre faveur il faut bien l'admettre. C'est presque un miracle que nous soyons encore en vie.

Il chercha le tiroir ou étaient rangés leurs affaires.

- En tout cas, ravi de faire votre connaissance.
" Je me nomme Bran.

A peine avait-il demandé son aide, que Thomiry s'avança et empoigna le carreau d'arbalète qui dépassait des chairs.
L'aldaron écarquilla les yeux...

- Attendez je... eut-il à peine le temps de dire.

Chlak...

Serrant les dents, il reflua la douleur et grogna à peine, guettant le moment ou son sang s'épendrait de sa plaie... la contraction des muscles devait empêcher l'hémorragie et rien ne vint. Il préféra ne pas bouger pour ne pas prendre de risque et écouta d'une oreille distraite la déclaration de... Bran ?

- Pouvez-vous regarder s'il y a mon sac à dos ? Il contient une boîte en bois avec le matériel de soin...
" J'ai peur de me vider de mon sang si je bouge trop... expliqua-t-il, une pointe d'angoisse dans la voix.

 Thomiry se pencha sous le chariot et trouva ce qu'il cherchait, il deverouilla le tiroir qui s'ouvrit. Il en sortit tout ce qui s'y trouvait, le posant à terre

 - Celui-là ! Désigna Elëwin lorsque Bran sortit son sac.

 Lorsque Elëwin identifia son sac, Thomiry s'en saisit et l'ouvrir. Il y trouva la boîte en bois mentionné pas ce dernier, la prit et s'approcha de lui.

- Besoin d'un coup de main ?

L'aldaron n'avait pas bougé pendant que Bran récupérait leurs affaires. Jetant juste un coup d'oeil au drakeïde pour voir comment il s'en sortait... Rassuré, il répondit à Bran :

- Oui, ce n'est pas de refus... La blessure est mal placée et même si j'ai l'habitude, je risque de...
" Je vous indique quoi faire ? Demanda-t-il finalement.
 
Bran/Thomiry accepta et se mit au travail, avec les conseils de l'aldaron. Tandis qu'il nettoyait la plaie d'Elëwin, il commença à réfléchir à voix haute.

- Je ne sais pas où nous sommes ni où conduit cette route mais je pense que nous devrions prendre le chariot et faire demi tour. Inutile d'aller se jeter dans la gueule du loup, et puis nous pourrons peut-être retrouver notre route et rejoindre un village pour nous poser.

 Maintenant qu'il était en de bonnes mains, l'aldaron s'était un peu détendu. Afin de simplifier les soins, il s'était assis dans l'herbe, les genoux pliées et les bras croisés dessus, tête basse pour mieux dégager le dos.

- Vous avez sûrement raison...
" Même si je ne peux pas m'empêcher de me demander ce qui motivait ces hommes !
" Leur détermination à nous rattraper était... effrayante !
" Mais pourquoi ne pas tirer sur le drakeïde ? Vous avez vu comme moi, non ?

 Des milliers de questions se pressait dans sa tête et il avait du mal à ne pas assommer son soigneur de toutes ses hypothèses...

 Thomiry leva a peine les yeux vers son interlocuteur.

- Je ne sais pas pourquoi ils tenaient tant que ça a nous rattraper mais de ce que j'ai cru comprendre, nous étions destinés à servir de casse croûte à je ne sais qu'elle creature. Peut être auraient ils fini à notre place en cas d'échec.

Il tourna son regard vers le drakeide.

- J'ignore pourquoi ils ne l'ont pas tué. Peut être avaient-ils d'autres plans le concernant. Voilà je crois que c'est bon.

Il termina de serrer le bandage qu'il venait de poser.

 Les hypothèses de Bran avaient du sens. Aussi, Elëwin se laissa-t-il convaincre.
Accueillant avec soulagement le fin de ses soins, il se releva et examina son vis à vis d'un oeil critique.

- Vous n'êtes pas bien en forme non plus dites-moi ! Voulez-vous que je vois ce que je peux faire ?

 Constatant ses blessures, Thomiry fit quelques gestes tout en grimaçant.

- Ca devrait aller pour le moment, on devrait plutôt se dépêcher et ne pas rester dans le coin au cas où.

Il jeta un coup d'œil à ses vêtements. Ces derniers avaient pas mal souffert de toutes ses péripéties et n'étaient pas très pratiques ou adaptés.

- Je devrais d'abord me changer.

Joignant le geste à la parole, il commença à retirer la robe non sans quelque mal à cause de ses blessures.

 - Entendu, c'est vous qui voyez... mais vous avez raison, nous ne devons pas traîner.

Elëwin rejoignit les sacs laissés au sol et vérifia que tout était là. A part sa bourse, il y avait bien toutes ses affaires.

- C'est quand même bizarre cette histoire... qu'on nous livre comme repas à une créature, je veux bien... mais pourquoi prendre la peine de prendre toutes nos affaires ? Je veux dire... il y aurait le butin des marchands dans ce chariot non ?
" Nous n'étions pas que tous les trois dans cette caravane !

Disant cela, il commençait à ajuster precautionneusement son armure de cuir...

 Ayant terminé de retirer la robe, il se dirigea vers son sac et commença à y fouiller pour récupérer ses vêtements. Il pesta quand il se rendit compte que sa bourse avait également disparu.
Il commença à s'habiller tout en écoutant Elëwin.

- Je n'ai pas vraiment de souvenirs de l'attaque. Peut-être ont ils conduit les autres à un autre endroit.

Edition 02/10/2020 16h57 par FroloX
02/10/2020 16h18
Tilouka
Tilouka

-Argh! lacha Tilouka. L'adrénaline du combat lui avait fait oublier la douleur de sa fleche plantée dans le dos. Je ne peux pas m'enlever ca tout seul, il faudra que quelqu'un m'assiste, l'un des deux elfes m'aidera, en attendant, fouillons les pensa-t-il. Il ne trouva rien d'intéressant pour lui mais peut etre que les deux elfes allait y trouverait leurs bonheurs. En s'approchant d'un des truands, il l'entendit respirer et pousser quelques grognement de douleur. En voyant les deux fleches qui l'ont mis a terre, le drakéide s'agenouilla devant lui, et lui lanca :

-Allez, ouvre les yeux, raclure. Tu voix, je vais te laisser deux choix, soit tu meurs la conscience tranquille et tu me dis qu'est ce que vous contiez faire de nous, soit tu ne dis rien et je t'offre la mort la plus lente et la plus douleureuse qui soit, alors ?

Edition 05/10/2020 19h31 par Tilouka
04/10/2020 10h50
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam était resté à regarder le brasier consumer son défunt compagnon de combat. Au départ, seul le crépitement du bois léchant les buches et la prière de Dunhilda se faisaient entendre, mais Nizam usa une nouvelle fois de ses talents musicaux pour accompagner ce moment. Il se risqua à l'improvisation et personne ne le regretta.

L'aubergiste respecta sa promesse de leur apporter des capes, et heureusement pour le petit halfelin, sa taille ne fut pas rédhibitoire. Il hocha de la tête afin d'exprimer sa reconnaissance car il voulait respecter un vœux de silence passager. Il conserva le tissus sous le bras pendant le recueillement qui dura une grosse heure .

Le bucher avait bien été transformé en braise lorsque le petit bout d'homme blond s'activa. Il aurait bien voulu rester jusqu'à la fin, cependant il était dangereux d'aller au fort de nuit, et le temps leur était maintenant compté.

Il rentra dans l'auberge, jusqu'à son sac, et commença à mettre la cape. Son regard se fixa ensuite sur les fioles de la table et il se remémora les propos du prêtre enveloppées dans du tissus hein. Il se dirigea donc vers le comptoir, passa derrière, et récupéra des torchons qui se trouvaient dans un des placards. Il enveloppa soigneusement les 5 potions, en redéposa 2, et en garda 3 avec lui, une dans la poche gauche de son pantalon, une dans la droite, et enfin, la dernière, dans la poche droite de son sac à dos.

Il était fin prêt à partir mais laissait le temps à Nizam de faire ses dernières vérifications. Cela lui permit d'aller voir une dernière fois Georges pour lui expliquer pourquoi il avait une disparition de torchons, et que s'il ne revenait pas, il pourrait se rembourser en vendant les affaires qu'il lui avait laissées en leg.

De retour dans l'établissement, Sam mis son sac à dos, beaucoup plus léger, sur son dos, et prit le chemin de la forêt en compagnie du barde. Ils devaient aller à l'endroit où Thibs avait pris la poudre d'escampette en chariot pour commencer à suivre les traces et trouver le fort. Pas bête pour deux sous, les deux compères avaient convenus qu'ils n'emprunteraient pas la voie principale afin de ne pas devenir la cible d'une embuscade.

04/10/2020 23h53
FroloX
FroloX

Quelque part dans la Forêt Ardraco


Le brigand sembla faire un effort important pour entrouvrir les yeux. Les secondes s'ecoulèrent alors qu'il restait ainsi, le souffle heurté et traînant. Réfléchissait-il à ce qu'il allait dire ou le manque d'oxygène avait-il déjà endommagé le cerveau du malheureux ?

- Elle... m'a... puni... réussi-t-il à articuler.

Il ferma les yeux et quelques secondes s'ecoulèrent avant qu'il ne les rouvre, des sons inquiétants résonnant dans sa gorge. D'ailleurs, le drakeïde remarqua que du sang s'étendait, s'écoulant sûrement depuis le dos de l'homme. La hampe de la flèche plantée dans sa poitrine dépassait à peine, maintenant qu'il y faisait attention !

- Je... vais... le... rejoin...

Sur ce dernier mot, l'homme expira... pour la dernière fois ?

Console R.P.

Lancé de 1d20 ~ [19] : 19

Lancé de 1d20 ~ [14] : 14

05/10/2020 14h11
Elëwin
Elëwin

Elëwin avait terminé de mettre son armure.

- Maintenant que vous le dites...
" Je somnolais à l'arrière d'un chariot lorsque j'ai entendu crier... le temps que je me retourne, j'ai vu la matraque qui m'a envoyée au pays des songes !

Il fermait la boucle de sa ceinture puis remit deux épées courtes dans leurs fourreaux à droite et à gauche.

- Nous faisions route vers le sud... La prochaine étape devait être un petit village nommé La Croisée m'a... expliqué le marchand qui conduisait ma cariole. Avec un peu de chance, on le retrouvera en faisant demi-tour.

L'aldaron referma sa boîte et la cala au fond du sac, avant de le mettre sur son dos.

- Bientôt prêt ? Demanda-t-il à Bran.
" Mais que fait le drak au juste ? Fit-il plus bas en regardant au loin.

Avant d'avoir la réponse de Thomiry, il mit ses mains en porte voix et interpella Tilouka aussi fort qu'il l'osa.

- Vous venez ?!

Edition 05/10/2020 14h30 par FroloX
05/10/2020 14h24
Tilouka
Tilouka

Les quelques mots que prononcait le blessé n'avancait en rien le drakéide. Puis quand celui-ci ferma les yeux pour la derniere fois, Tilouka se leva rapidement en lachant un grognement. Alors qu'il fixait le mort en essaysant de déchiffrer ce qu'il lui avait dit, l'appel de l'un des deux elfes le sortit de sa torpeur.
- J'arrive!
Il ramassa les armes et les fleches trouvés sur les ennemis, accourut vers ses deux compagnons et dit en leur montrant sa trouvaille :
- L'un de vous deux est interessé par quelque chose la dedans ?

Edition 05/10/2020 20h09 par Tilouka
05/10/2020 20h08
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Le drakeide avait semble t'il terminé de fouiller les corps et avait même semblé avoir pu parler à l'un de leur ravisseur, mais à cause de la distance il ne pouvait en être certain.
Bran terminait de remettre son armure quand le drakeide les rejoints. Il exposa le contenu de sa fouille des corps. Rien de vraiment utile mais on ne savait jamais. Il ramassa l'ensemble et le chargea à l'arrière du chariot avant d'inviter le Drakeide à monter à bord lui aussi.

- Nous allons faire demi tour et tenter de rallier la ville la plus proche. En chemin nous pourrons récupérer les corps des autres ravisseurs, peut-être y trouverons nous des indices.

Se hissant à son tour dans le chariot, il prit place à l'arrière.

- Au fait, je m'appelle Bran. Et toi ?

06/10/2020 18h58
Elëwin
Elëwin

Elëwin était prêt maintenant. En plus de ses épées, il avait installé son carquois à la ceinture et avait gardé son arc à la main.

Tilouka les avait enfin rejoins, les bras chargés d'un sacré fatra. Lorsqu'il proposa de se servir, l'aldaron allait lui suggérer de les mettre dans le chariot, mais Bran fut plus rapide.

Alors il se dirigea vers l'avant et vérifia que les chevaux allaient bien. Les bêtes étaient tranquilles, impressionnante de patience, broutant l'herbe à porté... Rassuré, il monta à la place du conducteur, calant son arc à côté de lui.

- Moi, c'est Elëwin ! Fit-il à l'adresse du drak.

Attrapant les rênes, il attendit que ses compagnons soit prêt pour faire s'élancer le chariot.

06/10/2020 22h18
Elimith
Elimith

Les veilleurs restaient autour du feu, la plupart trouvant un endroit où s'asseoir et se perdant dans leur pensée. La mort d'un compagnon, même rencontré si peu de temps avant, était une épreuve qui remettait en question les croyances profondes des plus stoïques. Mais ils devaient se dépêcher s'ils ne voulaient pas arriver à la nuit au Fort.

Pourtant, les préparatifs prirent un peu plus de temps que prévu, quand Nizam fit remarquer qu'il lui faudrait un nécessaire à feu... Georges en avait bien un, mais il en avait besoin pour son auberge. Elimith proposa alors d'envoyer un prêtre en prendre au monastère et ce fut fait.
Le vieil homme les accompagna tous les deux jusqu'au chemin, marchant lentement pour laisser le temps à son novice de revenir...

Les traces du chariot étaient encore visible dans l'herbe tendre qui poussait sur le chemin. De taille moyenne, celui-ci avait l'air d'être tiré par deux chevaux.
En y regardant bien, l'herbe avait également été piétinée par de nombreuses bêtes... certainement les vaches vues le matin même par Nizam.

Enfin le novice les rejoignit, tendant un petit paquet au barde avant de reprendre difficilement son souffle, le dos plié et les mains sur les cuisses.

- Qu'Aster veille sur vous ! leur cria Elimith, alors qu'ils s'éloignaient sur le chemin.

La décision avait été prise de marcher le long du chemin, dans un premier temps tout du moins, afin de gagner du temps.

Après quelques centaines de mètres, le ciel s'obscurci un peu. Pourtant, il n'y avait pas de nuage ! En réalité, ils comprirent vite que c'était uniquement dut aux frondaisons qui recouvraient de plus en plus l'espace du chemin et de manière générale, la forêt qui s'obscurcicait. Après les herbes hautes, les bords du chemin comportaient de plus en plus de bruyère et de ronce. La route avait tournée un peu en direction de l'est.

La végétation reprenait ses droits un peu partout sur le vieux chemin. Pourtant, là où de jeunes pousses d'arbres avaient commencés à pousser, ils avaient été coupés grossièrement et jeté sur le bas côté. Le travail était sommaire, mais suffisant pour laisser passer un chariot...
Du côté de la forêt, un changement était clairement visible. Jusqu'à présent, l'intervention de l'homme avait laissé des arbres clairsemés et un sous-bois couvert de fleurs sauvages. Maintenant, la vieille forêt reprenait ses droits et les arbres morts couverts de mousse, les ronciers et les racines noueuses dépassant du sol remplaçaient les fleurs.
Progresser dans cet entrelac végétal semblait impossible !
A moins que ? De temps en temps, ils croisaient une trouée dans les abords du chemin qui semblait progresser au travers. Des sentiers de créatures sauvages certainement...
Devaient-ils les suivre ? Ou continuer sur le chemin ?

Edition 07/10/2020 19h26 par FroloX
06/10/2020 22h40
FroloX
FroloX

Distribution des points d'expériences pour les Kidnappés

Tilouka, tu as également reçu les points d'expérience du R.P. de la Croisée : 70 px.
A ceci s'ajoute les points d'expérience de combat que l'on ne voit pas ici.

Console R.P.

Distribution de 105px (Notes) à Tilouka

Distribution de 203px (Notes) à Thomiry devaldoré

Distribution de 148px (Notes) à Elëwin

Edition 07/10/2020 13h09 par FroloX
07/10/2020 12h32
FroloX
FroloX

Sur le chemin des vaches


Sam et Nizam avançaient d'un bon pas malgré l'herbe, un peu haute pour l'halfelin, et certaines fougèrent qui s'amusaient à lui chatouiller les oreilles. Ils avaient naturellement trouvé leur rythme, le barde profitant des sillons laissés par le chariot pour prendre les devant sur son ami, juste derrière lui.
Sur la défensive, celui-ci regardait les sous-bois, à l'affût du moindre bruit suspect. Et les dieux savent à quel point une forêt est bruyante. Les oiseaux, le vent dans les feuilles, les branches qui craquent sans raison apparente... Le duo avait les nerfs mis à rude épreuve !
Ils avaient parcouru un bon kilomètre lorsqu'ils stoppèrent net, l'un comme l'autre sûr d'avoir entendu un léger grognement face à eux. Le chemin formait un coude suffisamment prononcé sur la gauche, pour qu'ils ne distinguent pas ce qui pouvait bien y avoir à plus de trente mètres ! Mais pas besoin d'être rôdeur pour comprendre ce qu'il pouvait y avoir là-bas : Des loups, trois, d'après ce qu'ils entendaient !

~~~~~


Au milieu de la forêt


De leur côté, Elëwin, Tilouka et Bran, avaient reprit la route. Faire faire demi-tour au chariot n'avait pas été une mince affaire ! Le drakéïde et le melessë avaient dût descendre et aider les chevaux à reculer, ou pousser, ce qui leur avait plus chauffé les muscles que leurs acrobaties pour se libérer.
Quelques mètres plus loin, l'aldaron avait insisté pour qu'ils repoussent les corps et évitent ainsi de leur rouler dessus, les obligeant à descendre de nouveau du chariot.
D'ailleurs, en reprenant place à l'arrière, Bran était sûr d'avoir entendu des grognements dans la forêt ! Les charognards semblaient attirés par l'odeur du sang frais... Finalement, il avait doublement raison lorsqu'il avait dit qu'il fallait se dépêcher !

Soudain un grognement un peu différent, leur fit prendre conscience de l'heure.

- Désolé... s'excusa Elëwin, le rouge lui montant aux joues.
" Je crois que j'ai un peu faim.

En levant la tête, ils purent estimer que le zénith étaient passé depuis une ou deux heures. Ils arriveraient bientôt en vue des premiers morts. Espérons pour eux que les créatures des bois n'avaient pas déjà sentit ces deux là.

Console R.P.

Lancé de 1d20+1 ~ [13] : 14

Lancé de 1d20+2 ~ [9] : 11

Lancé de 1d20-1 ~ [20] : 19

Lancé de 1d20-1 ~ [19] : 18

Edition 12/10/2020 09h54 par FroloX
11/10/2020 16h54
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Au son des grognements qui lui parvenaient de l'autre côté du virage, Nizam stoppa instantanément sa progression et tira délicatement son cimeterre.

- Sam ? Appela-t-il à mi voix sans quitter des yeux le chemin et la direction d'où il croyait provenir les sons. Vous avez entendu ? On dirait des loup. Trois a priori. S'ils sont proche du chemin, ce n'est peut-être pas un hasard. Nous devrions aller voir.

Il fit deux pas sur le côté, toujours à l'affût, pour essayer d'avoir un meilleur angle et peut-être percevoir des formes. Dès que possible, il reviendrait au plus proche de Sam.

-----------------------------------------------------------------
HRP : Détection pour essayer de discerner les bestioles... ou autre chose.

~~~~~


Nizam n'eut pas à se déplacer beaucoup pour prendre la mesure de la situation. Juste après le virage, à moitié sur le chemin, un chariot était renversé. Vu son état, il avait dût heurter violemment les arbres. Dans le coude formé par le chemin, il remarqua le filet d'une ruisseau qui, grossit par les orages successifs, avait raviné un léger dévers. Cela avait dût suffire au chariot lancé à toute vitesse pour faire une ambardée.
En parti caché par les planches, le corps d'un homme puis celui des chevaux ne laissaient aucun doute sur le résultat de l'accident. Mais où étaient les loups ?
Une ombre furtive lui appris qu'au moins un des trois se faufilait silencieusement entre les herbes, dans leur direction !

Console R.P.

Lancé de 1d20-1 ~ [20] : 19

Edition 12/10/2020 10h32 par FroloX
11/10/2020 20h39