Fort Ardraco (Scénario d'Ed Greenwood)

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Après quelques péripéties, Thomiry et ses nouveaux compagnons de circonstance avaient fini par se mettre en route. Faire faire demi tour au chariot et retirer les corps au milieu de la route leur avait pris pas mal de temps mais à trois les choses étaient allés assez rapidement et ils avaient pu prendre place à bord du chariot et se mettre en route.
Au moment ou le chariot démarrait, des grognements caractéristiques provenant de la forêt conforta Thomiry dans son idée. Il ne faisait pas très bon traîner trop longtemps dans ses bois au risque de ne voir arriver des loups, attirés par l'odeur de sang frais....

Tandis que naturellement, Elëwin avait prit place à l'avant et menait l'attelage, Tilouka à ses cotés. Thomiry quand à lui avait prit place à l'arrière. Ses blessures le lançait encore un peu mais la douleur était supportable et il espérait ardemment qu'ils puissent rejoindre une ville avant la nuit afin de pouvoir s'y reposer et se mettre à l'abri.
Aucun d'entre eux n'était vraiment bavard et cela tombait très bien, la route n'était pas sûre et il fallait rester aux aguets.
Pour le moment, il commençait à penser reconnaître la configuration de la route, et si ses souvenirs ne le trompait pas trop ils devraient normalement arriver bientôt en vue de l'endroit ou se trouvait les premiers corps des kidnappeurs. Et si les loups les étaient déjà dessus?
Il prit son arc en main, son carquois en bandoulière et se mit derrière ses deux comparses, un genou au sol, avec une vue dégagée sur la route et les sens à l’affût.

12/10/2020 10h40
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam avait entendu les loups, sans en être à connaitre leur nombre, mais remerciait intérieurement Nizam de l'avoir averti car cela aurait pu être différent.

Prestement, il laissa glisser son sac à dos par terre, pour être libre de ses mouvements, et se focalisa sur le premier arbre qui permettrait de prendre de la hauteur. Son idée était d'y grimper, et outre la vue dégagée, mitrailler à distance les loups sans pourvoir être atteint.

Conscient que Nizam allait devenir la seule cible pour ces animaux, il s'empressa de lui proposer l'idée.

- "Vite escaladons un arbre, ils ne pourront pas nous atteindre".

Mêlant le geste à la parole, le petit halfelin commença à se hisser. Il se rendit compte que c'était plus compliqué qu'il ne pouvait le penser d’escalader un tronc... Il dégaina donc sa rapière, prêt à frapper, n'ayant le temps de recommencer à son grand désarroi, et plaqua son dos contre l'arbre afin de supprimer un angle d'attaque.

Il était aux aguets prêt à frapper.

Edit : Perception : Lancé de 1d20-1 ~ [3] : 2

Console R.P.

Lancé de 1d20 ~ [2] : 2

Edition 12/10/2020 13h10 par Dragon-Pourpre
12/10/2020 12h48
Tilouka
Tilouka

Enfin sur le chariot, Tilouka avait pu récuperer son sac et ses deux haches qui étaient restés dans la cachette des armes. Une fois cela fait il s'était présenté a ses deux nouveaux compagnons. ''Je me nomme Tilouka'' avait-t-il dit. Désormais les voila tous les trois dans le chariot, et le drakéide monta a coté d'Elewin qui conduisait. Quand il passerent devant les cadavres, Tilouka annonca aux deux elfes :
- Un des bandits était encore en vie apres mon combat, alors je essayer de lui faire cracher le morceau sur leur intentions. Tout ce que j'ai pu en retenir c'est qu'une femme allait le punir et qu'il allait rejoindre quelqu'un. Apres, rien... Et vous, vous avez des informations ?

Edition 12/10/2020 19h48 par Tilouka
12/10/2020 19h48
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam entendit un bruit auquel il ne s'attendait pas. Comme un sac tombant sur le sol. Pour ne pas perdre le visuel sur le loup approchant vers eux, il ne se tourna pas. Il n'en eut pas besoin.

Bordel... le gnome s'est écrasé au sol.

En d'autres circonstances, il aurait ricané... mais pas là. Il avait déjà failli mourir quelques heures avant. Le syndicat des aventuriers devrait négocier un nombre maximum de risque de mort par jour. Quel dommage qu'il n'existât pas et que les Dieux fussent si difficiles en affaires !

N'ayant que peu de temps, Nizam se déplaça en diagonale et en pas chassés, sur la défensive, sur les quatre mètres qui le séparaient du halfelin qui galérait à se remettre sur pied.

Tout en se rapprochant, Nizam chantonna un petit air pour donner un coup de fouet à son camarade.

Sa-my, si t'es championn... dresse toi... dresse toi...
Sa-my, si t'es champion ... dresse toi sur tes arpions !

Arrivé à moins d'un mètre de Sam, Nizam s'immobilisa, se plaçant entre le loup qui fonçait à leur rencontre et le petit homme, prêt à frapper, mettant tout son corps en éveil pour ne laisser aucune chance à la bête.

_______________________________
HRP :
- Déplacement avec action bonus "inspiration bardique" sur Sam (offre 1D6 supplémentaire sur une action à venir)
- Retarde son action "Attaquer le loup"
- Utilise son inspiration sur sa prochaine attaque.

Console R.P.

Lancé de 1d20+4 ~ [19] : 23

Edition 12/10/2020 22h23 par FroloX
12/10/2020 22h00
FroloX
FroloX

Combat - Les éclaireurs et les loups

Round 1

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

Le loup face à eux avançait vite entre les hautes herbes, mais il était encore à une dizaine de mètres d'eux quand Nizam parvint à côté de Sam. Celui-ci entendit la comptine du barde et se sentit comme galvanisé par le chant pourtant enfantin.

Bien sûr, ce loup n'était pas seul, ils les avaient entendus en arrivant, mais ils ne parvenaient pas à localiser les deux autres. Dans les bois derrière eux ? Dans les herbes non loin du premier ? Si Nizam n'avait pas vu celui-là, ils ne l'aurait certainement pas entendu arriver en tout cas !

Sam devait-il grimper à l'arbre avant que la bête soit sur eux ? Les bêtes ? Au moins, l'halfelin pourrait tirer sans risque sur le canidé et aider son compagnon ! Quitte à le faire grimper ensuite à la moindre opportunité... Les loups ne montaient pas aux arbres, non ? Ca se saurait !

Console R.P.

Lancé de 1d20+2 ~ [18] : 20

Lancé de 1d20+2 ~ [8] : 10

Lancé de 1d20+5 ~ [20] : 25

Edition 13/10/2020 09h45 par FroloX
13/10/2020 09h43
Elëwin
Elëwin

L'aldaron s'était présenté, échangeant un salut digne avec Tilouka. A côté du drakéïde, à l'avant du chariot, Elëwin semblait à l'aise. Affronter un ennemi commun créait des liens et un début de confiance.
Une fois débarrassés du corps des trois tireurs qui les avaient poursuivit, ils reprirent la route, plus sereins. Ils échangèrent alors sur ce qui leur était arrivé.

- Il craignait une femme dites-vous ?
" Nous n'en avons pas bien plus que vous je dois dire... Ces cinq là nous ont kidnappé dans un convoi marchand et nous ont ficelé dans le but de nous faire dévorer par une créature qu'ils semblent vénérer...

Elëwin fixait les bois autour d'eux, tout en parlant. Craignait-il quelque chose ? Il avait entendu les grognements comme les autres quelques instants plus tôt.

- Par contre, Tilouka, il semble qu'ils avaient une autre idée vous concernant !
" Ils auraient pu vous cribler de carreaux à plusieurs occasions, mais ont préférés s'en prendre à nous deux, malgré la distance.
" En prenant tout ceci en considération, voilà ce que j'en déduis : Ces gens font parti d'une secte qui vénère les créatures draconiques et qui est dirigée par un être féminin. Et cette secte se cache quelque part dans cette forêt, au bout de ce chemin abandonné ! Qu'en dites-vous ?

Elëwin semblait très fier de ses déductions et il attendait visiblement une réaction de ses nouveaux compagnons.

Console R.P.

Lancé de 1d20+3 ~ [14] : 17

13/10/2020 11h10
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Round 1

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

La mélodie de Nizam avait quelque chose de particulier et elle semblait le pousser à recommencer sa tentative lui promettant une meilleure issue.

Sam s'était reposé sur la force de ses bras pour se hisser mais il fallait peut être changer de technique pour y arriver. Il fit 3 pas de recul en rengainant son arme et se précipita sur l'arbre pour, avec un pied sur le tronc, se hisser sans utiliser ses muscles mais plutôt son élan. Il ne fallait cependant pas se louper sur l'endroit ou le poser sinon la chute n'en serait que plus douloureuse, et par le danger lupin imminent, peut être même mortel.

Il s'élança, évitant les branches à terre, le sac et Nizam qui assurait sa sécurité pendant l'action. Il poussa sur le pied qui toucha le bois pendant sa course, gagnant en hauteur, et utilisa ses mains pour s'agripper où il fallait. Le petit blond était maintenant hors de portée des animaux sauvages. Il pouvait être fier et se disait que ce succès n'était pas le fruit du hasard, pensant à la comptine du barde.

Maintenant en sécurité, il ne voulait pas laisser le barde seul et tendit sa main pour le faire monter avec lui en l'invectivant :

- "Allez viens ! Je t'aide, monte vite".

Console R.P.

Lancé de 1d20+5 ~ [3] : 8

Lancé de 1d6 ~ [5] : 5

Edition 14/10/2020 09h00 par FroloX
13/10/2020 19h15
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Tout en étant concentré sur la route et ce qui pouvait leur tomber dessus, Thomiry écoutait tout de même d'une oreille attentive les déductions d'ellewin.
L'elfe n'avait pas tort, et ces déductions semblaient logique.

- Effectivement il semblerait que le chef de ces hommes soit une femme et que nous étions destinés à servir de déjeuner à une quelconque créature.

Il jeta un rapide coup d'œil en direction de Tilouka.

- Il semblerait qu'ils avaient également prévu autre chose pour notre ami drakeide. Ils ont eu plus d'une fois l'occasion de l'abattre mais ils n'ont rien fait même quand ils étaient clairement sur le point d'y rester. On peut en déduire qu'ils ont plus peur de cette femme que de la mort.

Soudainement il s'interrompit brusquement. Un détail sur la route attira son attention.
Il était presque certain qu'ils venaient d'arriver à l'endroit où il avait fait passer un de leur kidnappeur sous le chariot, il lui semblait reconnaître les lieux il en était certain mais aucune trace de corps à terre.
Fronçant les sourcils il se concentra sur l'endroit.
Il vit l'emplacement du corps et une flaque de sang à l'endroit où se trouvait sa tête. Il repéra également que l'herbe était couchée entre la forêt et l'endroit où se trouvait le corps, mais aucune trace de sang sur l'herbe ce qui aurait dû être le cas si le corps avait été traîné.
Mais un détail attira son attention, de légers reflets brillants sur l'herbe couché mais impossible d'en voir plus depuis le chariot.

Il tapota sur l'épaule de l'elfe, lui exposant ses doutes et ses certitudes.

- Nous devrions nous arrêter, il faut que j'aille voir cela de plus prêt. Couvrez mes arrières.

Sitôt le chariot à l'arrêt, il descendit arc en main et flèche encoché scrutant les environs avant d'aller voir de plus près ce qu'il en était.
S'approchant prudemment de l'endroit il mit un genou à terre et observa attentivement la trace qu'il avait trouvé.
Il trouva une matière plutôt gluante semblable à des fils épais.

*Merde !! *

Une image lui traversa l'esprit comme un éclair, réalisant ce qu'il venait de trouvait, il se releva precipitemment et recula aussi vite qu'il pût jusqu'au chariot.
Une fois dos au chariot il mis ses compagnons au courant sans quitter la forêt des yeux, à l'affût du moindre mouvement.

- Méfiez vous et restez sur vos gardes ! Il y a une araignée qui rode encore sûrement dans les parages et de ce que je peut en juger elle est d'une belle taille. Assez pour emmener un corps.

Il ajouta pas la suite.

- On devrai remonter à bord de ce chariot et foutre le camp d'ici !!

Edition 13/10/2020 23h14 par fenryll
13/10/2020 21h58
FroloX
FroloX

Round 1
[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

Il ne restait plus à Nizam qu'à tendre les mains et à se hisser sur l'arbre avec l'aide de Sam !
Mais les loups en avait décidé autrement... Face à lui, fendant les hautes herbes comme un phoque fuse à travers les eaux, le canidé qu'il avait repéré s'élança dans sa direction. Ses crocs visaient son bras, et rencontrèrent le plat de son cimeterre qui tinta une seconde sous le choc. L'animal retomba à côté de lui, les babines retroussées sur de belles rangées de dents, prêtes à mordre de nouveau. Fier de son esquive, le melessë le garda bien en vue et s'élança pour grimper à l'arbre, motivé par les appels de l'halfelin au dessus de lui.
Mais c'était sans compter sur la fourberie des loups. Surgissant des fourrés comme un diable de sa boîte, un deuxième loup referma sa gueule sur la cheville de Nizam qui hurla de douleur ! Secouant la tête sans lâcher prise, le canidé tirait de toute ses forces vers l'arrière. S'en fut trop pour le barde, déjà déséquilibré, qui tomba en avant... Il vit à ce moment le troisième de ces monstres qui arrivait de l'autre côté de l'arbre.
Dans un instant, ils se jetteraient tous les trois sur lui pour lui arracher la gorge ! Etait-ce la fin de Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi ?

Edition 14/10/2020 09h42 par FroloX
14/10/2020 09h23
Elëwin
Elëwin

Elëwin fronça les sourcils lorsque Bran lui parla du corps du cocher... Concentré sur la forêt, il n'avait pas fait attention à ce qu'il y avait sur la route et il semblait s'en vouloir.
Il arrêta volontiers les chevaux en tirant sur les rênes.

- Ohh, ohh... Tout doux...

Bran descendit aussitôt et longea le chariot. Devant eux, l'herbe couchée et du sang attestait de la présence passée du corps de leur kidnappeur. Circonspect, mais ne lâchant pas les rênes, l'aldaron s'était levé et bougeait sa tête à gauche et à droite, pour suivre Bran du regard pendant son étude du sol.

Soudain, il recula, son arc prêt à lâcher son trait. La disparition du corps était l'oeuvre d'araignées géantes selon ses observations ! Au moins d'une en tout cas...

- Le façonneur me pardonne... mais je déteste ces créatures ! lâcha Elëwin dans un souffle.
" Tilouka, aidez Bran à monter, nous repartons immédiatement ! ordonna-t-il aussitôt en secouant les rênes pour relancer les chevaux !

Les bêtes étaient nerveuses, maintenant qu'il savait ce qui traînait dans les environs, l'elfe ne pouvait en ignorer les signes.

14/10/2020 09h59
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Round 2

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

- "NOOOON !!" s'écria Sam voyant Nizam s'écrouler au sol à cause de ce fichu loup.

Il avait tellement mis d'espoir dans cette action que cet échec fit mal intérieurement, lui tordant les tripes. La situation tournait en leur défaveur et ne voulant surtout pas voir un second équipier mourir encore une fois, l'halfelin prit l'arbalète accrochée à sa taille, récupéra un carreau dans l'étui, et visa le loup qui tenait le pied de son camarade. Son but était de libérer le barde pour lui permettre de retenter une mise à l'abri en grimpant.

Le carreau siffla dans l'air et passa par l’œil de l'animal, continuant sa course jusqu'au cœur qui explosa à l'impact, provoquant une hémorragie. L'animal était mort sur le coup, tombant sur le flanc, et relâchant la prise avec ses mâchoires. Le petit blond avait réussi son œuvre, il ne manquait plus à son acolyte qu'à faire de même.

Console R.P.

Lancé de 1d20+5 ~ [12] : 17

Lancé de 1d8+5 ~ [6] : 11

Lancé de 1d6 ~ [2] : 2

Edition 14/10/2020 10h38 par FroloX
14/10/2020 10h25
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Round 2

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

Au moment où Nizam s'élançait pour s'agripper aux branches et à la main tendu de Sam, il se sentit soudain happé et tiré violemment vers le sol. S'ensuivit un violent élancement comme si un piège à loup s'était refermé sur son mollet.

S'effondrant à terre, il rata quelques secondes de la scène et lorsqu'il se remit debout, ce fut pour constater qu'une des ... trois (et non plus deux) bestioles gisait dans une marre de sang.

Au moment de se remettre debout, Nizam, qui avait changé d'appui assez soudainement pour échapper aux mâchoires du canidé de service, riposta presque par réflexe. Son cimeterre alla taillader le flanc de l'animal, lui arrachant un jappement.

Presque par ricochet, la bête se dressa sur ses pattes arrières et l'expulsa violemment de sa zone proximale. Le barde, n'ayant pas le temps d'amortir le coup, s'écrasa contre le tronc d'arbre, sa tête rebondissant sur le bois.

Une nouvelle fois, Nizam voyait les étoiles et se retrouvait au sol, à la merci de ces deux bestioles.

Ah ! Que j'étais bien à regarder danser les étoiles sur les dunes !

Edition 15/10/2020 13h37 par FroloX
14/10/2020 23h06
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Round 3

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

Le combat était intense et Sam faisait tout son possible pour aider son camarade resté dans le plancher des vaches, non sans être en stress.

Voyant que son ami avait pris de nouveau des coups, il le vengea en tirant sur l'animal imprudent. Le carreau se planta dans la moelle épinière du loup qui jappa instantanément. Il était trop tard pour lui car il s'effondra incapable de bouger, le souffle de vie le quittant.

Il n'en restait plus qu'un, mais le petit halfelin espérait qu'avec ce second mort, le dernier lupin se raviserait et tracerait sa route loin d'eux, pour ne pas avoir la même fin.

Console R.P.

Lancé de 1d20+7 ~ [19] : 26

Lancé de 1d8+5 ~ [7] : 12

Lancé de 1d6 ~ [6] : 6

Edition 16/10/2020 08h33 par FroloX
15/10/2020 13h03
FroloX
FroloX

Round 3

[Sam : 25 ; Nizam : 20 ; Loups : 20]

Un deuxième loup venait de succomber, achevé par l'halfelin qui maniait son arbalète de main de maître. Le dernier des canidés couina, décrivant un mouvement d'évitement propre à son espèce. Cherchait-il une ouverture ? Nizam lui, n'avait pas l'intention d'ouvrir les hostilités, malgré la morsure encore bien douloureuse à sa jambe. Prêt à toute éventualité, il utilisait l'arbre comme bouclier, son cimeterre prêt à frapper au besoin.
Mais il n'en eut pas l'occasion car le loup rebroussa chemin, s'élançant de toute sa fulgurante vitesse à travers les fourrés et les herbes. Quelques secondes passèrent, le temps de reprendre leur souffle, et seuls les bruits de la forêt devinrent audibles aux éclaireurs.
Qu'allaient-ils faire maintenant ? Le sang s'échappait lentement, mais sûrement, de la blessure de Nizam. Sans parler d'un furieux mal de crâne, là où il avait heurté l'arbre. Du chariot, quelques mètres plus loin, l'odeur de la mort leur parvenait...

Fin du combat

Console R.P.

Lancé de 1d20+1 ~ [17] : 18

Edition 16/10/2020 08h47 par FroloX
16/10/2020 08h46
Elëwin
Elëwin

Le chariot s'ébranla aussitôt, reprenant la direction du sud à un rythme un peu plus soutenu. Il n'était pas question de pousser les chevaux au galop, leur dernière tentative leur ayant servit de leçon ! Mais s'attarder sur le territoire d'araignées possiblement aussi grosse qu'une homme, n'avait rien de rassurant pour ces hommes fatigués...

Echaudés, il ne s'émurent pas de la disparition du deuxième corps, préférant imaginer la lisière de cette forêt au détour du prochain virage. D'ailleurs, ils furent rapidement en terrain inconnu, l'endroit où ils s'étaient réveillés ayant été dépassé maintenant.

Se faisant, après quelques dizaines de minutes, ils parvinrent à un embranchement et Elëwin préféra tirer sur les rênes pour arrêter le chariot. Devant eux, deux choix s'offraient à eux. Un chemin continuait vers le sud, déviant un peu vers l'ouest. Le deuxième lui, tournait franchement à l'est. Au croisement, sur un panneau à moitié pourri, on pouvait déchiffrer deux noms...

< La Croisée | La Croisée >

Voilà qui les aidait !

- Alors ? demanda l'aldaron, un sourcil levé.
" On va où ?

Edition 16/10/2020 09h13 par FroloX
16/10/2020 09h06
Tilouka
Tilouka

Apres qu'il ai aidé Bran a remonter dans le chariot le plus rapidement possible dans le chariot, le groupe tomba sur un croisement On a pas de temps a perdre, faut choisir un chemin et vite ou on va se faire bouffer par une de ses foutus bestioles ! pensa le drakéide.
- Prenons un chemin au hasard, cela nous menera biens quelque part, proposa-t-il.

16/10/2020 16h23
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Voyant le loup déguerpir à travers bois, Nizam put souffler un peu et s'effondra - mais en douceur - contre le tronc de l'arbre. Il sentait ses jambes trembler et pas seulement parce qu'il avait eu peur d'y passer. Son mollet sanguinolent ne lui disait rien de bon et un petit animal sadique jouait des cymbales à l'intérieur de son crâne. Malgré la douleur, il réussi à organiser un peu ses pensées et se mit à chantonner.

Nous étions jeunes et larges d'épaules
Bandits joyeux insolents et drôles
Nous attendions que la mort nous frôle
On the road again, again...

A mi-journée on quittait la croisée
A mi-chemin des loups m'agressaient
J'aimerais bien un peu récupérer
On the road again, again...

Il chantonna encore quelques instants, mais il sentait déjà son mal de crâne s'apaiser et le filet de sang de son mollet se tarir. Il commençait à aller mieux.

Comme pour se rassurer contre un nouveau danger, ses yeux firent le tour des bois alentours. Les deux carreaux fichés dans les cadavres poilus. L'odeur âcre de la mort. Au loin, le souvenir du charriot renversé.

- Jolis coups, mon ami ! Lança-t-il à Sam. Et si nous évitions de trop trainer dans les parages ? Je vous propose que nous allions voir s'il n'y a pas de survivants dans le charriot et qu'on déguerpisse.

------------------------------------------------------
HRP : Lance sort Soin

Console R.P.

Lancé de 1d8+3 ~ [4] : 7

17/10/2020 10h25
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Après quelques temps de route, la tension n'était toujours pas retombée sur les épaules de Bran, même si aucun d'entre eux ne l'avait aperçu, la menace de l'araignée qui pouvait leur tomber dessus à tout moment était encore dans son esprit et il lui était presque impossible de relâcher son attention. C'est donc dans dans un silence pesant qu'ils avaient poursuivi leur chemin.
Au bout d'un moment, Ellewin arrêta de nouveau le chariot à une intersection. Devant eux, un panneau indiquait deux direction mais....

Un panneau pour la même direction des deux cotés? Qu'est ce que cela signifie?

Il s'avança pour venir se placer entre l'elfe et le drakeide, plissant les yeux afin de mieux observer le panneau mais il était trop loin et le panneau trop abîmé.

- Tilouka à tout à fait raison, mieux vaut éviter de trop traîner. Surveillez les environs et couvrez mes arrières je vais voir rapidement ce qu'il en est.

Il sauta à bas du chariot et s'avança prudemment, arme en main du panneau. Retirant de la main la mousse qui s'y trouvait il pût y lire d'autre inscriptions à demi-effacées.
Par la gauche, le panneau indiquait six Kilomètres et quatre Kilomètres par la droite.
Ainsi donc les deux routes menaient au même endroit mais par des chemins différents.
Il recula lentement, sur ses gardes, afin d'informer ses compagnons de sa découverte quand un détail attira son attention. Sur le chemin de droite il aperçu après une longue ligne droite et ce qui s'apparentait à un tas de planches et du mouvement.
concentrant son regard, il put discerner deux silhouettes, une grande et une petite en train de s'affairer autour du tas de planches.
La scène se déroulait à environ cinq cent mètre d'eux.

Prudemment, Il rejoignit le chariot et monta se mettre à couvert à l'arrière avant de prévenir ses compagnons.

- Les deux routes mènent au même endroit mais par des chemins différents, l'un plus court que l'autre. Sur la route de droite, j'ai repéré deux personnes qui semblent fouiller autour de je ne sait quoi. J'ignore s'il nous ont vu mais je pense que non.

Il prit un moment pour réfléchir avant de poursuivre.

- Il me vient une idée, dites moi ce que vous en pensez. Nous prenons le chemin sur la droite, vers les deux inconnus. Ellewin, vous conduisez le chariot mais à allure très réduite comme si vous étiez perdu. Tilouka, vous vous cacherez à l'arrière du chariot. Quand à moi, je marcherais à vos cotés, caché dans les bois. Ils ne se méfierons pas d'un conducteur seul et nous pourrons les approcher sans qu’ils ne tirent. S'ils se montrent hostile, Tilouka pourra les attaquer profitant de la surprise et moi je serais caché dans les bois pour les surprendre et les attaquer.

Il jeta un coup d’œil par dessus son épaule avant de poursuivre.

- S'ils font mine de vouloir tirer avant que vous ne soyez sur eux, Ellewin vous n'aurez qu'à vous mettre à couvert à l'arrière du chariot. Ainsi vous les obligerez à venir à vous et nous appliquerons le plan de la même façon quand ils seront près du chariot.

Il les fixa du regard tour à tour.

- Il nous faut nous décidez rapidement, qu'en pensez vous? On ne peut pas prendre le risque de les avoir derrière nous et avec un peu de chance on pourra même en prendre un en vie et le faire parler.

17/10/2020 11h21
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Du haut de sa vigie le petit halfelin n'avait pas grande vue sur les alentours. L'endroit était propice pour ne pas se faire mordre, mais inefficace pour étudier les environs à cause de l'épais feuillage. C'est donc naturellement qu'une fois le danger parti il rangea son arbalète pour libérer ses mains et descendre de l'arbre.

Une fois sur le plancher des vaches, Sam récupéra son sac au pied de l'arbre. Il se tourna vers le barde qui était sur un autre côté du tronc afin de vérifier si tout allait bien. L'état de Nizam semblait bon, contrairement à ce que pouvait penser le petit blond. C'est alors qu'il reçu des félicitations.

- "Heu merci, mais j'ai tellement eu peur pour votre vie... Je me devais de donner le meilleur de moi même. Je me demande d'ailleurs comment vous avez fait pour résister à tant de morsure et être en si bon état. Allons effectivement dans un endroit plus sûr que les fourrés et arbustes où notre vue est limitée."

Mêlant le geste à la parole, il se dirigea vers le chariot mentionné par son camarade, non sans récupérer son carreau planté dans la carcasse du loup pour le ranger dans son étui. Une fois suffisamment proche des débris il commença à essayer d'en savoir un peu plus sur la situation (Investigation). Il espérait que cela serait Thibs, qui dans sa fuite auraient eu la récompense qu'il mérite pour la mort d'Ulrik.

Console R.P.

Lancé de 1d20+1 ~ [12] : 13

17/10/2020 16h16
FroloX
FroloX

Les deux compères se remettaient doucement de leur rencontre avec les loups. Leur confrontation avait duré quelques secondes, mais Nizam en gardait encore quelques douleurs et un souvenir tenace, malgré la magie de son chant.

Ils se dirigèrent vers le chariot, découvrant la violence de l'accident. En regardant les traces au sol et la position du binard, ils purent s'en refaire le déroulement. Les deux roues avant s'étaient brisées en heurtant violemment le fond de la rigole, marquant un arrêt brutal du chariot. L'arrière s'était alors soulevé et rabattu sur les chevaux, les précipitant au sol et les blessant sérieusement. Le cocher était mort sur le coup, son corps à moitié sous les planches formant un angle impossible !
Les pauvres équidés avait dût tenter de s'extraire du piège de lanières et de planches, hennissant de terreur et de douleur. Ils n'ont fait que précipiter leur fin, attirant les prédateurs qui les ont achevé. Les loups devaient avoir été rendus fou par le sang et l'abondance de nourriture... Les tripes des chevaux étaient à l'air, la dernière goutte de leur sang répandue dans l'herbe et attirant un nuage d'insectes voraces. Il se dégageait une odeur difficilement supportable pour qui n'en avait pas l'habitude ! Finalement, ils avaient eut de la chance de ne tomber que sur des loups...

Disséminés autour et sous la carcasse de bois, ils virent des sacs de jute et des bouts de cordes. L'homme - Thibs ? - devait avoir une arbalète à ses côtés, car l'arme était à quelques mètres, ses carreaux dispersés...

Edition 18/10/2020 10h00 par FroloX
18/10/2020 09h57