Fort Ardraco (Scénario d'Ed Greenwood)

Qualité de l'interprétation du personnage (RP) Allant de 1 à 5 :
  • 1 : Interprète très mal son personnage, en contradiction avec son alignement, etc...
  • 2 : Interprète assez mal son personnage, (vague omniscience, utilisation d'informations hrp)
  • 3 : Interprète correctement son personnage.
  • 4 : Interprète bien son personnage et le fait évoluer, utilise ses traits, son background, etc...
  • 5 : Interprète très bien son personnage et lui donne une personnalité identifiable qui contribue à en faire un personnage mémorable.
Qualité de jeu en groupe, de 1 à 5 (jeu) :
  • 1 : Ignore ou empêche le groupe de faire évoluer les situations qui sont crées, qu'elles soient utiles au scénario ou non.
  • 2 : Ignorer ou empêche un joueur ou le MJ de faire évoluer les situations qu'il créé.
  • 3 : Joue dans le sens du groupe.
  • 4 : Permet à un autre joueur ou MJ de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
  • 5 : Permet au groupe de faire évoluer ou de créer des situations de jeu ensemble.
Qualité de forme (qualité) de 1 à 5 :
  • 1 : Fautes de français nombreuses et non respect des conventions d'écriture.
  • 2 : Lecture globalement désagréable ou peu compréhensible.
  • 3 : Qualité correcte.
  • 4 : Bonne qualité d'écriture, inventivité, synthétique ou facilement compréhensible.
  • 5 : Très bonne qualité d'écriture, style propre.
Elëwin
Elëwin

Le prêtre ne réagit pas quand Nora fit mention de sa promesse. En fait, il n'avait pas vraiment réfléchit aux conséquences de ses paroles pour dire vrai. Mais sa curiosité et sa témérité avaient été bien trop piquées au vif après tout... donc pas de parjure en vue ! Sur cette pensée satisfaisante, il finit par sourire à la rôdeuse.

De son côté, Nizam semblait faire des découvertes intéressantes et il n'était plus question d'un départ immédiat finalement. Aussi, sur la défensive, Elëwin se positionna derrière la statue, son arc dans une main et une flèche dans l'autre, prêt à en faire usage si nécessaire. Il tendait l'oreille et son regard furetait d'un endroit à l'autre dans la pièce.

Rapidement, l'homme des sables fit remarquer d'étranges attributs des défenseurs du fort. Était-ce des écailles ?
Il s'approcha pour mieux observer la trouvaille. Pourtant, même de prêt, Elëwin devait avouer qu'il n'avait jamais vu ça... Et qu'il ne voyait pas non plus d'où elles pouvaient bien venir.

Console R.P.

Lancé de 1d20+5 ~ [3] : 8

Lancé de 1d20+3 ~ [12] : 15

Lancé de 1d20+1 ~ [11] : 12

Lancé de 1d20+4 ~ [19] : 23

18/09/2021 07h14
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam était heureux de voir que les avis convergeaient vers une retraite honorable. Cependant Nizam préféra rester encore un petit peu afin de découvrir le maximum de secrets de ce lieu. La dernière fois cela leur a couté cher de délayer le départ mais bon le semi-homme prit sur lui. En attendant il récupéra une pierre dans l'ancien tombeau de Tilouka pour la poser sur la trappe afin qu'elle ne serve plus lorsqu'ils reviendraient ultérieurement.

Cette besogne finit coïncida avec le fait que le barde souhaitait dévoiler ses trouvailles. L'halfelin se dirigea vers lui afin de venir aider son camarade. Son analyse fut la même et ne pouvait malheureusement rien apporter de plus.

- "Bien joué ! Mais quelle est cette sorcellerie ?! Ils ont l'air de devenir comme..."

Il interrompit sa phrase et pointa du regard l'écailleux du groupe en relevant la tête. Cela renforçait bien l'idée qu'il y avait un lien fort entre les drakéides et cette secte. Mais reprenant vite son caractère jovial et plaisantin.

- 'Il peuvent fournir la grande taille avec les écailles vous croyez ? Car finalement je vais peut être descendre plus profondément dans ce fort !"

Mais malgré ces propos, on voyait bien qu'il se dirigeait vers la sortie non sans avoir piqué quelques carreaux pour refaire le plein dans le carquois trouvé sur les dépouilles . Puis il stoppa net comme si un éclair l'avait foudroyé et se retourna vers ses camarades.

- "Mais partir cela veut dire abandonner les prisonniers qu'ont fait ces bandits ? L'ami d'Antoine et les deux prêtres d'Élimith. Je ne crois pas avoir le cœur à ne pas leur porter assistance surtout après tout ce chemin..."

Le petit blond était maintenant confus et s'en voulait d'avoir réagit égoïstement. Sans doute était-il encore sous l'émotion d'avoir faillit perdre nombre de ses camarades.

18/09/2021 09h54
Nora Salander
Nora Salander

Mes compagnons jouaient les curieux face aux plaques sur la peau des adversaires que l'on avait occis. Je hocha les épaules devant ces croûtes écaillées, il y avait des mystères plus exotiques que cela sur les mers, et préféra soupeser l'arme que m'avait déniché le palatin. Son équilibre était correct à en juger par les moulinets que je parvenais à effectuer sans effort et il se complétera à merveille avec la dague que je portais à la ceinture. A bord du Dromundr je m'étais souvent battu avec une arme dans chaque main, je serais bien plus efficace ainsi équipée. Avec l'entrelac de lanière et de cordes sur ma tenue j'improvisa pour la lame une place sur mon flanc et me prépara à partir avec les autres.

Toutefois une dernière intervention de Sam stoppa l'initiative. Pour ma part je n'étais pas partisane de partir de suite mais je ne souhaitais qu'une controverse sur des questions morales éclate au beau milieu d'une zone qui nous était hostile. Même si je n'en avais rien à faire de la vie de ces lascars, toute occasion pour récupérer mon équipement au plus vite était bonne.

"Il eut fallu conserver un prisonnier pour l'interroger à leur sujet mais de toute manière à moi cela me va de continuer." Fis-je avec un sourire sinistre, rappelant qu'à la base je souhaitais poursuivre l'exploration du fort.

19/09/2021 12h45
Elëwin
Elëwin

Elëwin regarda tour à tour Sam, puis Nora... Un instant plus tôt, il était question de battre en retraite et maintenant, ils voulaient continuer plus en avant !
Un peu amusé, malgré la situation tendue où ils étaient, le prêtre se fit faussement contrarié.

- Dites-donc, il faudrait savoir ce que vous voulez ! On continue ou on fuit ?

Il fit une pause, en profitant pour écouter alentour le moindre indice qui pourrait les inquiéter.

- Si nous devons rester, je serais pour trouver un endroit sûr pour reprendre nos esprits, échanger sur ce que nous avons appris et nous reposer...

Il appuya son regard vers le drakeïde, qui était passé très prêt de ses derniers instants.
Au passage, ses yeux se posèrent sur les coffres et il demanda à Nizam qui s'était attardé dessus un peu plus tôt.

- Nizam ? Rien d'intéressant dans ces coffres ?

Edition 20/09/2021 15h07 par FroloX
20/09/2021 15h07
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Nizam en avait pris son parti. Il avait en tête les villageois et le pauvre sorcier du village mais il les avait enfouis dans les profondeurs de son esprit, sous des couvertures d'excuses du style "de toute façon ils sont déjà morts vu ce que font les monstres de ce culte" ou "si on meurt aussi personne n'y gagnera rien". Mais le petit homme, en évoquant tout haut le souvenir des infortunés, avait fait affluer toute la culpabilité d'un homme qui, non content d'être un homme des sables, était aussi le fils d'une guerrière elfe.

Oh, Sam ! pourquoi faut-il...? C'était toi qui avait sifflé le repli ! On y était presque ! Hé bien, très bien ! Changement de plan.

Les contours de son vêtement voletèrent en silence lors de la brusque manœuvre de demi-tour. Le regard mêlant incrédulité, lassitude et ironie, il chuchuta à l'intention du halfelin :

Donnez moi de l'eau, du vin, des bières,
Donnez moi de l'or, de l'ambre, des pierres,

Apprenez-moi à chanter
Ou plutôt à Artiser...

Allons rentrons au village
Ah non...
Retournons donc au carnage
Car je suis Sam L'In-Dé-Cis


La situation tragique et dangereuse dans laquelle ils étaient ne semblait plus nullement le préoccuper au point d'entrecouper chaque petit couplet de quelques fredonnements. Il s'était rapproché en bougeant la tête sans quitter son ami des yeux. Comme si, dans ces moments si inopportuns, un diablotin prenait possession de lui ! Seule, l'intervention d'Elëwin le fitredescendre dans une attitude vaguement plus calme et vigilante.

- Dans ces coffres, il doit y en avoir des belles choses. Mais le plus intéressant, je puis l'affirmer, c'est sans doute le petit mécanisme vicieux qui j'ai repéré dans les rouages. De belles surprises il nous prépare. Un téméraire au mains d'argents pourrait s'y aventurer... ou quelqu'un qui veut mourir...

Et pour ponctuer sa phrase, il regarda le drakéide d'un faux air d'invitation.

- Quant à la suite de nos projets, j'ai l'impression de passer plus de temps à me reposer et panser mes plaies qu'à faire autre chose. C'est sans doute nécessaire...

On aurait pu croire ainsi qu'il allait dans le sens du prêtre...

- ...Mais si on me demandait mon avis sur la suite de notre suicide collectif, je dirais qu'il est toujours intéressant de profiter d'un instant de désorganisation de ses hôtes quand on n'est pas invité. Je dirais aussi qu'on aurait intérêt à savoir ce qui se passe en dessous de nous. Alors je condamnerais toutes les trappes sauf une, et j'essayerais de l'ouvrir avec toutes nos armes braquées dessus. J'y glisserais la plus petite tête que je trouverais pour faire le point et si la voie était libre, j'irais faire un tour là-dessous tout en la sécurisant. Bien-sûr, on peut aussi ouvrir toute grande la porte juste derrière la maison du gros monsieur cornu qui pue et crier à la cantonade "chéri, je suis rentré !"

Et sur cette prestation décalée, il se arqua ses jambes et écarta les bras comme pour saluer son assistance.

20/09/2021 22h09
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran était déjà en train de regarder autour de lui afin de voir s'il lui serait possible de récupérer quelques unes de ses flèches mais aucune ne semblait avoir résister à la force des impacts.
Levant les épaules en signe de résignation il s'apprêtait à se diriger vers la sortie quand les mots du barde lui parvinrent aux oreilles au sujet de ses découvertes.

Il marqua un bref arrêt à la mention des écailles sur les membres des cultistes et tourna rapidement un regard interrogateur à l'adresse du drakeide même s'il se doutait que ce dernier n'aurait aucune réponse à ce sujet.

Il se remit en route quand les mots du semi-homme le firent s'arrêter à nouveau.
S'ensuivit une discussion au sujet de prisonniers et de la folie de poursuivre.

Bon sang ! Sont ils inconscients ou suicidaires

Ne pouvant tenir davantage sa langue il se tourna vers eux.

- N'en avez vous pas assez eu ? Vous tenez tant que ça à rejoindre l'autre monde, ou bien la vision que certains en ont eu leur manque déjà ?

Il passa son regard sur chacun d'entre eux.

- Vous voulez poursuivre dans votre état pour des gens qui vous sont inconnus et dont on ignore même s'ils sont encore en vie ?

Il marqua une pause avant de poursuivre.

- Si vous voulez poursuivre, ça ne me dérange pas mais moi je ne ferais rien avant d'avoir prit un vrai repos afin de récupérer.
Sur ce, je vais aller me reposer à l'abri à l'endroit où nous avons passé la nuit. Si vous désirez vous reposer également vous êtes les bienvenus mais si vous décidez de poursuivre, je vous souhaite bonne chance.

Il se dirigea vers la sortie d'un pas décidé, sans se retourner en lâchant tout de même à la cantonade.

- J'essaierai de rendre les derniers hommages à vos cadavres de manière correcte, soyez en assuré.

Edition 21/09/2021 00h54 par fenryll
21/09/2021 00h53
Elëwin
Elëwin

Elëwin vit le départ de Bran, comme un signe envoyé par Faconneur... un écho de sa propre décision, quelques secondes plus tôt.

Je n'avais pas pensé aux ruines autour du fort !

Il fronça les sourcils et en faisant mine de suivre l'archer, il s'adressa aux autres en espérant les convaincre.

- Il n'y a plus d'effet de surprise ! Et les pièges disséminés partout sont bien trop dangereux pour jouer sur la vitesse...
" Nous serons de retour dans pas longtemps, plus prudent encore ! Écoutez la voix de la raison je vous en pris...

Sur ces derniers mots, il s'élanca pour de bon. Il avait toujours son arc en main et il observait chaque recoin...

21/09/2021 06h26
Tylooka
Tylooka

Le drakéide analysa la situation : avec tous les récents événements, il tenta de peser le pour et le contre :

Bon d'un coté, ce serait bien de lever le voile sur tout ce bordel et d'avancer mais bon si c'est pour me coltiner avec une équipe qui me dira sans cesse que je suis bete et inconscient a chaque faits et gestes, non merci .

Il observa le groupe se séparer en deux.

En meme temps, ils ont raison, je viens de froler la mort, il est inconscient de retourner la dedans, mais j'ai n'ai pas non plus envie de fuir.

Raah, qu'aurais-tu fais a ma place, Malon ?

Apres un soupir, il se leva, et annonca :
- Nizam Sam, (deuxieme soupir), je vous suis.

25/09/2021 00h12
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam savait que revenir sur sa décision ne se passerait pas sans heurt. Et effectivement, tout le monde en allait de son petit commentaire sur la question. Il y avait cependant beaucoup d'incompréhension des propos du petit homme et il secoua la tête d'un air blasé à chaque fois. Le petit blond n'avait pas l'intention d'y aller tête baissée, cela serait mal venu après les reproches fait à Tylooka. Il n'avait pas non plus l'intention de fuir la situation, il avait juste oublié une partie de la demande du prêtre et pas la moins importante...

La suite semblait tout de même se profiler avec un repos bien mérité. Cela aiderait à bien panser ses blessures dans notre dortoir improvisé et revenir mieux préparé pour libérer les prisonniers. L'halfelin adhéra à ce plan convenable et suivit le mouvement tout en répondant à deux de ses camarades.

- "Si vous voulez, je pourrais m'occuper, quand nous reviendrons, de vous ouvrir ces coffres. Même si je pense que le contenu est vide et qu'ils ne sont là que pour créer des problèmes. Sinon Tylooka je crois qu'il y a méprise mais il serait fou de se séparer en l'état donc je me joins à l'idée de Bran et se mettre au vert un moment me semble pertinent. Nous reviendrons une fois nos corps moins douloureux et avec un plan solide. Je pense d'ailleurs que celui de Nizam fera très bien l'affaire même si la "petite tête" présage que je serais en 1ere ligne, cela ne me dérange pas".

27/09/2021 20h12
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Ouf !

Le barde respira. A part le téméraire drakéide, tout le monde semblait revenir à une solution moins dangereuse. Il n'était pas mécontent d'avoir un peu forcé le trait en insistant sur le "suicide collectif". En tout cas, ils allaient pouvoir souffler un peu, éventuellement discuter des suites, et panser leurs plaies avant de repartir à l'assaut de cette effrayante forteresse.

Alors qu'il faisait volte face, il se rapprocha de Tylooka et lui tapa sur l'épaule avec camaraderie.

- Ne t'en fais pas. On va leur rendre la monnaie de leur pièce. Mais avant, faut que tu te retapes un peu, mon gars. Même si je connais pas bien ton espèce, j'ai l'impression que pas une partie de ton corps ne souffre de meurtrissures.

Et avec douceur, il l'entraina avec lui non sans jeter des regards inquisiteurs aux alentours pour éviter toute mauvaise surprise.

Edition 28/09/2021 12h43 par Nezami
28/09/2021 12h43
Nora Salander
Nora Salander

Comme attendu ça allait de son petit commentaire sur le revirement adopté, entre celui qui nous reprochait de risquer nos vies pour des inconnus (alors que c'est ridicule comme idée sachant que mon équipement est plus important) ou les blagues du barde, je poussa un soupir audible faisant comprendre que j'aurais préféré que l'on se tienne à une seule décision sans la remplacer toutes les six minutes.

"Bien, va pour le repos ! Rien ne va s'envoler de toute manière." lança-je, ayant à peine conscience que de colère j'avais tordu mes termes et sorti une mauvaise traduction en cyfand de ma pensée. De toute manière c'était bien assez compréhensible comme ça.

28/09/2021 21h50
Tylooka
Tylooka

Lorsque le barde posa sa main sur l'épaule du drakéide, celui cit eu un petit sursaut et fixa pendant un court instant la main de son instant. En effet, Tylooka n'avait jamais eu droit a un tel rapprochement depuis si longtemps. Puis la remarque du demi-elfe arriva et effectivement, son corps lui faisait mal de partout et montrait des signes évidents il suvit alors Nizam et l'immita en regardant les potentiels pieges.

— HRP —
Lancé : point de vie

Console R.P.

Lancé de 1d10+2 ~ [10] : 12

Edition 05/10/2021 17h27 par Tilouka
30/09/2021 22h09
Elëwin
Elëwin

Elëwin fut soulagé de constater que tous le monde était décidé. Ils allaient se reposer pour mieux revenir plus tard.

Néanmoins, quelque chose le traquassait. Ils avaient annoncé leur destination et leur intention à voix haute... s'ils étaient écoutés, ce dont il était presque certain, la partie risquait d'être serré, car les occupants du Fort réuniraient leurs forces pour les prendre par surprise. Il allait falloir être très vigilant.
Pourtant, le prêtre ne partagea pas ses conclusions. Il n'était pas question de semer la peur et le doute.

Le petit groupe, sur ses gardes, prit le chemin inverse pour rejoindre la maison délabrée. Rien n'avait changé. Logique, compte tenu du temps qui s'était écoulé depuis. Ces instants intenses avaient dut paraître des heures pour les explorateurs il faut dire.
Le soleil n'était pas encore très haut dans le ciel. Ainsi, même s'ils prolongeaient un peu leur repos, ils seraient opérationnels avant le zénith.

Le prêtre avait prit l'initiative d'accompagner Bran en éclaireur et ils trouvèrent la petite clairière tranquille, laissée à la seule nature et au souffle léger du vent. Il était difficile de croire qu'ils étaient à deux pas du repaire de fanatiques !

Le temps était venu de partager leurs conclusions sur toute cette affaire. A moins qu'ils aient déjà tout dit ?

Console R.P.

Distribution de 350px à Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Distribution de 350px à Sam OrgeJuteux
Distribution de 350px à Tylooka
Tylooka gagne un niveau !
Distribution de 350px à Thomiry devaldoré
Distribution de 350px à Nora Salander
Distribution de 365px (Notes) à Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Distribution de 395px (Notes) à Sam OrgeJuteux
Distribution de 160px (Notes) à Tylooka
Distribution de 303px (Notes) à Elëwin
Distribution de 267px (Notes) à Thomiry devaldoré
Distribution de 254px (Notes) à Nora Salander

Edition 01/10/2021 08h16 par FroloX
01/10/2021 07h23
Sam OrgeJuteux
Sam OrgeJuteux

Sam fit le parcours jusqu'à la cabane sans broncher. Il trouvait qu'il avait assez parlé et préférait faire une introspection. De toutes les façon le barde en profiterait sûrement pour pousser la chansonnette malgré la situation sans que pour autant que cela gêne le petit être. Il n'était plus à se poser de questions sur faire du bruit ou non, aller ici ou là-bas.

Une fois arrivé dans leur ancien dortoir, l'halfelin reprit sa place naturellement comme s'il l'avait quitté juste pour faire un tour. Il croisa les jambes et remonta ses guenilles vu l'état dans lesquels ses vêtements étaient à cause du sort et des accrocs dans les branches. Il y avait des marques rouges sur ses mollets et cuisses qu'il massa longuement afin de détendre la chair. Une fois cela fait il s'accola contre le mur et pensa, le regard dans le vide.

Ce fort est un coupe-gorge, qu'elle folie de persévérer pour sauver des inconnus... Mais je le dois pour Georges et tout ce village qui s'inquiète. Quelles alternatives avons nous ? Partir et prier que les occupants restants ne s'en prennent pas aux prisonniers si tenté qu'ils soient encore en vie ou se séparer pour empêcher tout regroupement grâce à un groupe embusqué et un autre qui va prévenir le village ? Ou encore saboter le fort pour leur rendre la monnaie de leur pièce et jouer le harcèlement ? Tant de plan tout aussi foireux...

Après sa petite heure de repos, le petit blond se releva et prit le parti de monter la garde afin de permettre aux autres de continuer à se remettre de leurs émotions et de leurs douleurs. Il se faufila dans un fourré prêt à bondir si d'aventure il y avait un mouvement ennemi ou bien à tirer comme des lapins les brigands un peu trop curieux [Discrétion, Perception (Chanceux)].

Console R.P.

Lancé de 1d20+9 ~ [9] : 18

Lancé de 1d20-1 ~ [1] : 0

Lancé de 1d20-1 ~ [19] : 18

07/10/2021 23h03
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Le barde suivit ses compagnons non sans se retourner régulièrement pour étudier les alentours. Contrairement à ce qu'on pouvait attendre de lui, il ne se mit pas à chantonner et tâcha de rester discret... Plus pour laisser ses compères en paix que pour tenter de disparaître. Il savait bien qu'ils étaient vraisemblablement écoutés, scrutés, étudiés.

Lorsqu'ils arrivèrent dans la ruine, il attendit que chacun rentre et resta dans l'embrasure de la porte, silencieux, le regard furetant alentour. Il attendait que quelqu'un dise quelque chose mais l'assistance était visiblement mutique. Alors, comme il n'était pas blessé, il se convainc de prendre le premier tour de garde.

Mais au bout d'un moment - sans doute près d'une heure - le naturel revenant au galop, il retourna à la masure et, de la porte, étudia chacun de ses compères. A part Tylooka, ils semblaient physiquement en bonne forme mais avaient les traits tirés de l'inquiétude... Ou bien était-ce simplement la tension des combats ? Quelques instants plus tard, Sam se mit en mouvement. Il s'apprêtait visiblement à remplacer le barde. Ce dernier se lova donc dans un coin et se détendit sans pour autant se laisser aller au sommeil. Ce n'est que lorsque tout le monde se mit à remuer et que Sam revint vers eux qu'il se permit enfin de parler :

- Alors, que faisons-nous ? Fit-il à mi-voix pour l'ensemble du groupe. Nous avons pris quelque repos...mais maintenant ? Rentrons-nous au village ou remettons-nous le nez dans ce fort pour le moins inhospitalier ? Il y a des otages mais rien ne dit qu'ils vivent encore... Mais rien ne dit qu'ils soient morts non plus. En tout cas plus nous tarderons, plus ils le seront.

Il était lui-même en plein dilemme et ne savait pas quoi faire. Enfin...

- Mais si nous décidons de continuer, nous aurons à décider si nous passons par la grande porte, si nous essayons d'emprunter les sous-sol ou bien encore si nous cherchons - mieux qu'auparavant - une éventuelle autre entrée. C'est étrange, non, un château qui n'aurait qu'une entrée ? Pas de porte dérobée ni rien ? ...

Et il laissa trainer ses mots dans la pénombre de leur abri en espérant que quelqu'un réponde.

Edition 13/10/2021 08h33 par Nezami
13/10/2021 08h30
Thomiry devaldoré
Thomiry devaldoré

Bran avait ouvert le chemin accompagné du prêtre jusqu'à la clairière ou ils savaient qu'ils pourraient trouver un abri mais tandis qu'ils marchaient en silence (pour une fois), il ne pouvait pas s'empêcher de penser aux occupants du fort.
Qu'elle serait leur stratégie à présent ?
Allaient ils se terrer dans leur trou et se préparer à se défendre ?
Allaient ils choisir de nous poursuivre afin de noud achever, nous sachant blesser ?
Ou encore autre chose.....

Tout à sa réflexion, il ne s'était même pas rendu compte qu'ils étaient parvenus à la masure en ruine. Secouant la tête, il s'en voulu un instant.

*Un éclaireur qui se perd dans ses pensées et ne fait pas attention à ce qui se passe autour ? Qu'elle tristesse.... *

Il laissa les uns et les autres rentrer se mettre à l'abri, restant non loin de la porte d'entrée, prêt à monter la garde quand le barde pris place près de l'embrasure. Profitant de cela, il rentra et se choisit un coin près de ce qui restait d'une fenêtre afin de s'y reposer.
Il s'assit au sol, arc sur les genoux et son carquois non loin. Après un rapide regard sur les tristes mines de ses camarades, il eu un bref rictus avant de fermer les yeux pour se reposer.

Il rouvrir les yeux près d'une heure et demi plus tard, surpris de s'être assoupi aussi longtemps, il était visiblement plus fatigué qu'il ne l'avait pensé, certainement à cause de la tension nerveuse.

Il observait les environs jusqu'à ce que le barde prit la parole.
Il écouta avec attention les propos de ce dernier tout en réfléchissant à chaque proposition.
Une fois que celui-ci ait fini de parler, il se leva afin de se dégourdir un peu les jambes.

- Avant d'envisager la suite, il serait bon de savoir où nous en sommes. Si nous ne disposons plus de possibilités de soins ou d'aucun soutien magique et que la plupart d'entre nous n'est pas totalement remis sur pied, la question ne se pose même pas.

Il laissa passer un bref silence.

- À moins qu'il y ait parmi nous des candidats au suicide ou à une mort glorieuse.

16/10/2021 08h12
Tylooka
Tylooka

Retour a la case départ. pensa le drakéide, adossé à ce qu’il restait d’un mur a l’intérieur des ruines. Tylooka monta vers le ciel, se perda dans ses réflexions personnelles avant de fermer les yeux, puis apres un moment, probablement une heure plus tard, se réveilla en sursaut suite a un mauvais reve. Tylooka scruta tout la troupe pour vérifier qu'il n'avait pas attirer l'attention. Heureusement ce n'était pas le cas. Il fallait désormais choisir, retenter l’impossible maintenant ou plus tard. Le drakéide écoutait ses camarades les uns apres les autres.

*Bon, la situation se complique, aucune situation n'a l'air d'etre la meilleur, mais en meme temps, vaudrait mieux rentrer a leur soi-disant village pour repartir de plus belle... *

17/10/2021 18h59
Elëwin
Elëwin

Elëwin s'installa dans les ruines, une fois sûr que ses compagnons assureraient la garde. Il sortit son sac de couchage et s'y enroula, une dernière prière au Façonneur sur les lèvres.
Ses rêves furent un réconfort auquel il s'abandonna tout entier. Comme quelques instants plus tôt, il se sentit si proche de son dieu ! Mais il n'y avait pas cette sensation de froid et de vide qui l'accompagnait.
Lorsqu'il ouvrit les yeux, un sourire béat sur son visage d'elfe, il découvrit ses compagnons tout autour et entendit Bran deviser de la suite...

Elëwin ferma les yeux et interrogea Façonneur. Il connaissait déjà la réponse. Il l'avait vu en rêve. Aussi intervint-il avec plus de confiance qu'il ne s'en était cru capable.

- Mon dieu m'accompagne et m'accordera ses pouvoirs lorsque nous en aurons besoin.
" Ces bandits ont subit un terrible revers lors de notre premier passage en leurs murs !
" Ils doivent avoir encore quelques surprises à nous réserver bien sûr, mais ensemble et avec l'aide du Façonneur, nous mettrons fin à leur règne de terreur !

A mesure qu'il s'exprimait, il s'était redressé et se tenait face à ses compagnons.

18/10/2021 22h01
Nora Salander
Nora Salander

On était repartit se reposer un peu au lieu de notre précédent campement et voilà déjà que les discussions sur la marche à suivre reprenaient de plus belle. Je serrais les dents face à ce gâchis de salive : ne nous étions pas mis d'accord sur la marche à suivre ? Une partie de mon esprit comprenait qu'il fallait que l'on se concorde afin d'éviter les risques et les surprises au fur et à mesure que la situation évoluait mais l'autre partie, plus impérieuse, était en proie à la colère.

-Pourquoi dans ce damné pays faut-il que l'on discours encore et encore sur les mêmes résolutions ? Est-ce que parce que le bétail est gros et gras et les terres fertiles que l'ont se permet ici de perdre la moitié de sa vie en palabres ? Au Septentrion on serait déjà gelé dix fois sur pied avant que votre discussion ne prenne fin ! Je suis d'accord avec le prêtre : on y va et on termine le travail."

Après cet éclat fort peu productif qui n'allait que m'attirer des inimités, je pris mon barda et alla fulminer dehors, dos contre un des murs les moins détruits de la bicoque. Mince quoi les bandits n'allaient pas se tuer tout seul !

18/10/2021 22h16
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi
Nizam Al-Hafez ibn-Ramavi

Le barde rassembla ses affaire pour signaler qu'il était prêt à repartir également mais il ne parvint pas, une fois de plus, à tenir sa langue :

- Attention, très chère. Je ne suis pas d'ici non plus et chez moi les vaches sont maigres lorsqu'on a la chance d'en trouver... ça ne m'empêche pas d'avoir la langue bien pendue. J'aurais donc tendance à trouver l'hypothèse hasardeuse.

Il sourit et ses yeux brillèrent d'un petit air malicieux :

- D'ailleurs, je parle peut-être trop mais mes petites chansons ont à plusieurs reprises montré leur efficacité.

Il se retourna ensuite vers Bran :

- Pour tout vous dire, sur ce plan, ma langue commence à être sèche mais il me reste quelques tours dans mon sac... Assez pour parer au plus urgent.

Sur ce, il fit mit de partir, donnant au passage une petite tape amicale dans le dos de son ami halfelin :

- Allez § Viens Sam, courons à notre perte... en chanson !

Il faisait le malin avec un ton désinvolte pour redonner un peu d'allant à leur départ et cacher l'inquiétude qui restait chevillée au fond de lui. A part Sam, il doutait que les autres aient pu constater cette dissonance... En tout cas il l'espérait. A peine eut-il le nez dehors qu'il inspecta les alentours, vigilant à la moindre menace.

_________________

HRP : Lancé test "Investigation" = 17

Console R.P.

Lancé de 1d20+4 ~ [13] : 17

Edition 21/10/2021 09h12 par FroloX
20/10/2021 19h01